Le journal des Outre-mers, France info

Cri d'alarme des îles d'Océanie sur le réchauffement climatique

En Nouvelle-Calédonie, le nouveau cri d’alarme lancé par les petits états insulaires d’Océanie face au réchauffement climatique et à la montée des eaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le réchauffement climatique inquiète les artistes, qui imaginent volontiers des solutions très simples. © MaxPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

17 états insulaires du Pacifique se sont réunis pendant trois jours en Nouvelle-Calédonie , une dernière fois avant la conférence de l’ONU sur le climat à Paris en décembre. Un ultime rendez-vous qui a abouti à la signature de la déclaration de Lifou, un texte qui demandent aux négociateurs d’entendre leurs inquiétudes, leurs souffrances, leurs espoirs et leurs propositions pour faire face au réchauffement de la planète, qui les menace en première ligne. 

Samedi prochain, en Martinique, ce sont les États de la Caraïbe qui seront réunis à Fort-de-France pour un sommet régional présidé par François Hollande sur le changement climatique.

Quelle voie entre la fessée et le tout permissif ? C’était le débat lancé jeudi partout en France à l'occasion de la journée de la non-violence éducative. A Tahiti, des parents ont participé à une conférence sur le sujet, très sensibilisés au changement de méthode d’une génération à l’autre…

C’est la pleine saison des goyaviers à la Réunion , l’un des rares fruits qui poussent sur l’île durant l’hiver austral. Elle va durer jusqu’à la mi-juin, voire septembre sur certains vergers de la Plaine des Palmistes situés en altitude. Face à la Cascade Biberon, à Bras Patience, Marcel Faustin possède un hectare et demi qu’il exploite depuis 10 ans. Jean-Paul Mélade, de Réunion 1ère, est allé le voir en pleine cueillette.

St-Pierre-et-Miquelon aura-t-il sa représentante au prochain concours Miss France ? Ces îles françaises proches du Canada y participent en alternance avec d’autres collectivités ultramarines faiblement peuplées. Mais cette année, à 15 jours de la clôture des inscriptions, le comité local est très inquiet. Aucune candidate correspondant aux critères ne s’est encore présentée : problème de taille, de tatouage(s), et surtout trop de jeunes filles parties faire leurs études à l’extérieur de cet archipel de 6.000 habitants. Or il en faudrait cinq pour participer à la présélection avant la finale en décembre à Lille.

Jean-Marie Chazeau d'Outremer 1ère

(Le réchauffement climatique inquiète les artistes, qui imaginent volontiers des solutions très simples. © MaxPPP)