Le journal de la culture, France info

Une légende de la soul en concert à Paris

Bettye Lavette joue ce soir au 14e festival d'été du Cabaret Sauvage, une salle de concert au nord de la capitale française.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Bettye Lavette en concert au Newport Folk Festival en 2006. © Reuters)

 Cette chanteuse, née au Michigan en 1946 et élevée à Detroit, aime souvent à plaisanter qu'elle est la seule noire-américaine qui a appris à chanter non pas sur les bancs de l'église, mais au rythme du juke-box qui trônait dans le salon familial. A 68 ans, la diva, toujours très chic et perchée sur de hauts talons, parcourt le monde entier et revient jouer en France avec plaisir.

 

"Si j’étais devenue célèbre au même âge que Justin Bieber, je n’aurais pas su gérer"

 

Bettye Lavette revient de loin. Sa voix est aussi puissante et écorchée que celles d'Aretha Franklin ou Tina Turner, mais elle n'a pas eu le même succès. Ce n'est que dans les années 2000, une fois devenue grand-mère, des décennies après son premier tube My Man - He's a loving man, sorti dans les années 60, qu'elle obtient  la reconnaissance qu'elle mérite.

 

Bettye Lavette ne garde aucune amertume de ses années de galère. "A presque 60 ans, j'ai rencontré mon mari, trouvé un label et un agent. Je pense que si j'étais devenue célèbre au même âge que Justin Bieber, je n'aurais pas su gérer. Aujourd'hui, je suis très reconnaissante de ce qui m'arrive ". 

(Bettye Lavette en concert au Newport Folk Festival en 2006. © Reuters)