Le journal de l'éco, France info

La bataille pour la présidence du Medef s'intensifie

La campagne officielle n'a pas encore commencé. Mais les passe d'armes se multiplient en vue de l'élection du futur patron des patrons en juillet prochain.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Laurence
Parisot, l'actuelle présidente, veut prolonger son mandat de deux ans. Mais le
leader de la puissante fédération patronale de la Métallurgie, Frédéric saint
Geours s'y oppose. Il l'a dit ce week-end dans une interview au Figaro. Sa
prise de position intervient après celle du président du groupe des fédérations
industrielles Pierre Gattaz la semaine dernière. Laurence Parisot voit ainsi se
dessiner plus nettement le camp de ses opposants. Pour autant, la patronne du
Medef ne manque pas de soutiens affirme Bernard Vivier, directeur de l'institut
supérieur du travail.

Les entreprises
familiales ont mieux résisté à la crise.

C'est ce qu'affirme
le cabinet Ernst & Youg qui a enquêté dans une trentaine de pays. Selon
cette étude, 60% des entreprises familiales interrogées déclarent une
croissance de plus de 5% entre juillet 2011 et juin 2012. Plusieurs facteurs de
réussite sont mis en avant, parmi lesquels l'innovation, la capacité
d'adaptation, et une approche de long terme.

La France a moins
importé de textile chinois l'an dernier.

Une première depuis
2004 révèlent nos confrères du Figaro. Entre janvier et
octobre 2012, les importations de vêtements chinois en France ont reculé de
5,3% en valeur. Et la fin de l'année ne devrait pas changer la donne. La
première raison est mécanique. Les consommateurs français achètent moins de
textile depuis le début de la crise, et le made in china en pâti. L'autre raison,
c'est que le modèle économique chinois évolue. La Chine devient moins
compétitive pour le textile souligne Gildas Minvielle, directeur de l'Observatoire
économique de l'Institut français de la mode.

Pas d'impôt supplémentaire pour financer les
mesures anti-pauvreté.

Précision du premier ministre à
l'issue d'un comité interministériel contre les exclusions. L'effort de 2,5
milliards d'euros d'ici 2017 sera financé 
par des redéploiements budgétaires et non par un impôt supplémentaire
affirme Jean Marc Ayrault.

Un nouveau patron
pour l'Eurogroupe.

C'est un quasi
inconnu qui est nommé ce soir à la tête de du forum des ministres des finances
de la zone euro. Jeroen Dijsselbloem est néerlandais, il a 46 ans, il est social
démocrate. Il a été nommé ministre des finances dans son pays il y a 11
semaines. Son portrait avec Quentin Dickinson.

 

Jeroen Dijsselbloem succède au
Luxembourgeois Jean Claude Juncker qui a passé 8 ans à la tête de l'Eurogroupe.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)