Cet article date de plus de huit ans.

Zair Kédadouche : "Le racisme social existe encore au Quai d'Orsay"

écouter
Zair Kédadouche a démissionné de son poste d'ambassadeur de France en Andorre car il se dit victime de discrimination au sein du ministère des Affaires étrangères. Diplomate atypique, cet ex-footballeur professionnel passé par les cabinets gouvernementaux dénonce les discriminations raciales dont il aurait fait l'objet. Des déclarations jugées "inacceptables" par le porte-parole du Quai d'Orsay.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La lettre qu'il a adressée à François Hollande était confidentielle, et sa diffusion n'est pas de son fait. Mais Zair Kédadouche n'est plus astreint au droit de réserve et peu maintenant s'exprimer librement. "Pour la première fois, j'ai appris que mon nom pouvait être un handicap sur un certain nombre de nominations, des traitements différenciés par de hauts fonctionnaires du Quai d'Orsay qui considèrent que cette maison leur appartient et que quand on a un prénom d'origine étrangère on subit des discriminations. "

De nombreuses humiliations

Zair Kédadouche a dû faire face à des refus et à l'humiliation. "On m'a fait savoir que mon nom était gênant pour certains postes. Je devais être nommé comme Consul général à Anvers, mais on m'a expliqué que l'extrême droite présente et une communauté juive importante pouvait me gêner dans ma pratique au quotidien. Rien n'autorise la République à avoir de tel comportement."

L'ancien ambassadeur a senti régulièrement cette discrimination. "Avant même que je n'arrive en Andorre, on m'a fait comprendre que je n'aurais pas les mêmes facilités pour travailler. Mes nominations se sont faites dans des conditions déplorables, honteuses, humiliantes. Le racisme c'est une suite d'humiliations répétées. Dans l'administration française, pas tous, il y a de hauts fonctionnaires remarquables, il y a une petite caste qui s'arroge le droit de se passer les postes. "

Une justice pour tous

Zair Kédadouche a porté plainte auprès du procureur de la République de Paris pour discrimination et comportement raciste à l'intérieur du Quai d'Orsay. "J'ai des éléments très précis, des preuves montrant que le Quai d'Orsay a utilisé des méthodes contraires à la République. Si je m'appelle Zair Kédadouche et que je me défends c'est pour tous ceux qui ne le peuvent pas. Je souhaite que des sanctions soient prises, qu'une commission parlementaire soit faite sur les discriminations ."

A LIRE AUSSI  ►►► Le porte-parole du Quai d'Orsay juge "inacceptables" les accusations de Zair Kedadouche 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.