Cet article date de plus de sept ans.

Sabine Fauret : "Il est temps qu'une audience ait lieu"

écouter (10min)
Le 20 mars 2013, suite à une opération de l'agence anti-drogue dominicaine, agissant sur des renseignements livrés par des agences étrangères, Pascal Fauret et Bruno Odos ont été arrêtés, ainsi que deux autres personnes alors qu'ils s'apprêtaient à décoller. A bord, la police retrouve 682 kilos de cocaïne. Les deux pilotes ne cessent de clamer leur innocence, mais leurs audiences sont repoussées à chaque fois ou presque. Le témoignage de Sabine Fauret, épouse de Pascal Fauret.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"On doit être au sixième report et au quatrième juge nommé ", explique Sabine Fauret. La prochaine audience devrait se tenir à Saint Domingue ce qui ne rassure pas Sabine Fauret. "On ne sait pas du tout combien de temps le dossier va mettre pour transiter. "

Une quarantaine de personnes gravitant autour de l'aéroport ont également été arrêtées et parmi elles de hauts gradés. "Il en reste une dizaine en prison et les autres sont en liberté conditionnelle, alors que pour nos maris c'est systématiquement reporté ou refusé. Ils s'enfoncent petit à petit et il est temps qu'une audience ait lieu pour qu'ils puissent s'exprimer et faire valoir leur droit à la parole et leur défense. "

Les deux pilotes ont tenté d'expliquer qu'ils ne vérifiaient pas les bagages et qu'ils n'en étaient pas responsables. "En aucun cas, ils ne sont responsables du passage des bagages à la douane car pour cela la compagnie affrète une assistance au sol, qu'elle paie, et qui est chargée de s'occuper du check des voyages. Les pilotes doivent juste s'assurer de la sécurité du vol et de la préparation. "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.