Le décryptage éco, France info

Le décryptage éco. Avec le déconfinement, L'Oréal reprend des couleurs

L’Oréal, le leader mondial des cosmétiques, voit ses ventes repartir, en Asie mais aussi en Europe. Voilà qui va soutenir la relance.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'usine de cosmétiques L\'Oréal Libramont, le 23 octobre 2015 à Recogne (Belgique).
L'usine de cosmétiques L'Oréal Libramont, le 23 octobre 2015 à Recogne (Belgique). (ANTHONY DEHEZ / BELGA MAG)

Avec le déconfinement, on retourne chez le coiffeur, on prend soin de soi, on se fait beau ! Le groupe de cosmétique français - qui comprend de nombreuses marques très connues comme Garnier, Biotherm ou Vichy - note un retour des clients dans les boutiques et une augmentation des achats.

Ses soins et colorations pour les cheveux se vendent très bien, tout comme les crèmes et les produits de maquillage. A tel point que Jean-Paul Agon, le patron de L'Oréal, parie sur un retour de la croissance pour le groupe dès la fin de cette année, alors qu’avec le coronavirus, L'Oréal a vu ses ventes mondiales reculer de 4%. Après cette épidémie, la marque veut développer encore plus le commerce en ligne. L'Oréal promet aussi de mettre encore un peu plus l’accent sur les produits durables et éthiques, notamment en faisant fabriquer ses shampoings et crèmes plus près des consommateurs.  

Les Français de retour dans les concessions automobiles

Les autres produits ne connaissent pas forcément le même engouement. Par exemple, l’habillement est à la peine. En revanche, les enseignes qui équipent la maison, comme les spécialistes du bricolage, du jardinage ou de l’ameublement bénéficient d’une bonne fréquentation. Pendant le confinement, les Français ont redécouvert leur logement et ils continuent d’en prendre soin. Du côté de l’automobile, on note un frémissement : les Français sont de retour dans les concessions automobiles, Certes, 2020 restera une année difficile pour les ventes mais elles repartent doucement, dopées par les primes et bonus écologiques du gouvernement qui veut encourager les achats de voitures hybrides ou électriques.

Sur les dix premiers jours de juin, pour ce type de véhicules, les immatriculations ont augmenté de près de 90% par rapport à la même période il y a un an. Ces signaux sont d’autant plus importants que la consommation des ménages est un des principaux moteurs de la croissance française.  

Inciter les Français à être plus cigales que fourmis

Et l’enjeu, c’est aussi que les Français utilisent leur épargne. C’est même essentiel pour faire repartir l’économie. Plus l’argent mis de côté pendant le confinement circulera, et plus ça relancera la machine. Mais le problème, c’est que les Français continuent à jouer les fourmis, même aujourd’hui, et des milliards d’euros dorment sur les comptes, les Livrets A et les Livrets de développement durable et solidaire. Or, c’est de l’argent disponible à tout moment. Le gouvernement réfléchit à des incitations pour encourager les Français à l’utiliser, à consommer, à se faire plaisir et à être, en somme, un peu plus cigales !

L\'usine de cosmétiques L\'Oréal Libramont, le 23 octobre 2015 à Recogne (Belgique).
L'usine de cosmétiques L'Oréal Libramont, le 23 octobre 2015 à Recogne (Belgique). (ANTHONY DEHEZ / BELGA MAG)