Les patchs anti-ondes sont-ils utiles ?

écouter (3min)

Les patchs anti-ondes à coller sur les téléphones sont ils efficaces ou bien ne servent -ils strictement à rien ? Beaucoup de ces produits nous promettent de réduire les ondes électromagnétiques de 96 %, voire de 99% pour certaines marques.

Article rédigé par
Sylvie Metzelard (60 millions de consommateurs) - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme téléphone avec un smartphone. (MATTHEW HORWOOD / GETTY IMAGES EUROPE)

Les patchs anti-ondes se collent simplement au dos des téléphones portables. Ce sont juste des pastilles extraplates qui coûtent en moyenne 30 euros sur internet. 
On peut être tenté car les influenceurs, entre autres, les recommandent allégrement sur les réseaux sociaux, en visant tout particulièrement les jeunes et les femmes enceintes. Si, naturellement faire cette promo rapporte aux influenceurs, est-ce que cela rapporte à l’usager ? Concrètement, en collant ces patchs sur notre smartphone, allons-nous être bien protégés ?

Malheureusement, il ne faut pas rêver. Comme le rappelle l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (l'Anses), ces patchs n’ont aucune efficacité démontrée et même aucune utilité. Pire, comme l’a confié à 60 millions de consommateurs un professeur émérite de la Sorbonne, Guy Pujolle, ces patchs sont même contreproductifs. Car, si l’on empêche un téléphone d’émettre, il va augmenter sa puissance en arrosant encore plus fortement d’ondes l’utilisateur. C’est l’arroseur arrosé !

Que faut-il faire alors pour se protéger ? La meilleure solution est d’utiliser un kit mains libres au quotidien. Ce dispositif éloigne le téléphone de votre tête et limite ainsi efficacement l’exposition aux ondes. Si, pour l’instant, il n’existe pas encore de preuves scientifiques d’effet sanitaire liés aux expositions à ces fameuses ondes, les recherches continuent pour évaluer des effets possibles sur le développement de cancers ou de la fertilité. La prudence s’impose, donc, mais mieux vaut préférer les bons vieux kits mains libres à ces patchs, véritables miroirs aux alouettes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.