Hygiène dentaire : brosses à dents électriques, brossettes et hydropulseurs soumis au test

écouter (5min)

Un dossier pour prendre soin de votre sourire est publié par le magazine "60 Millions de consommateurs" en ce mois de mars. Une enquête d'Adélaide Robert, intitulée "Hygiène dentaire : avec quoi passer au tout électrique ?", pour tester trois types de produits : les brosses à dents électriques elles-mêmes, les brossettes (les embouts) et puis les hydropulseurs. 

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Les meilleures brosses à dents pour passer au tout électrique. Une enquête du magazine "60 Millions de consommateurs". (Illustration) (GETTY IMAGES / WESTEND61)

Le dossier du magazine 60 Millions de consommateurs, signé Adélaide Robert, ne relance pas le débat entre brosse à dents manuelle et brosse à dents électrique. Il n'y a pas de comparatif de ce type. Mais trois types de produits ont été testés : les brosses à dents électriques elles-mêmes, les brossettes et puis les hydropulseurs. "Loin d’être un gadget, la brosse à dents électrique contribue à la santé bucco-dentaire. Tout comme l’hydropulseur. Pour savoir dans quelle mesure, nous avons testé onze appareils", souligne le magazine. 

franceinfo : Les brosses à dents, vous les avez testées comment ?
 

Adélaide Robert : On a demandé à 5 personnes, déjà utilisatrices ou non de brosses à dents électriques, de les tester à raison de deux brossages par jour pendant 5 jours, et on a comparé le résultat du révélateur de plaque dentaire, le premier, et le dernier jour. Et chaque testeur a rempli un questionnaire détaillé, pour rendre compte de différents critères d’usage.  

Il n'y a pas que l'efficacité du nettoyage qui est testée, il y a aussi des critères techniques: l'autonomie notamment, il y a des produits qui se dégagent ?  

Pour les performances à l’usage, on a effectivement les deux produits malheureusement les plus chers qui sont les plus plébiscités par les testeurs (un modèle Oral-B et Philips) et pour les caractéristiques techniques, à savoir l’autonomie de la batterie, le temps de charge, la qualité des brossettes, le leader est le modèle le plus coûteux.  

Il y a ausi les critères de confort : la douceur, le bruit et la présence d'un minuteur !  

Tous les modèles ont un minuteur qui permet à l’utilisateur de savoir quand changer de côté, ça peut paraître anecdotique, mais c’est une des caractéristiques les plus appréciées. Il y a une autre caractéristique qui est appréciée, c’est la présence d’un capteur de pression : il permet d’alerter si on appuie trop (en risquant d’abîmer les gencives) ou pas assez.

Ensuite, il y a les caractéristiques qu’on ne peut découvrir qu’à l’usage, et plus rarement sur le descriptif produit : le bruit et les vibrations générés. Plusieurs modèles ont déplu à cause de cela, particulièrement le dernier du test, un modèle Xiaomi, les microvibrations pouvant être gênantes, voire douloureuses. Et puis bien sûr, il y a la qualité de la brossette.  

Certaines marques font la pub de leurs applications mobiles : mais c'est vraiment gadget ?  

Oui, en tous cas, ça ne justifie pas d’y mettre le prix. L’application Oral B permet de mieux visualiser les zones de brossage, de proposer des "parcours" spécifiques, mais ni cette application, ni celle de Xiaomi n’ont convaincu de leur intérêt.

Le prix peut varier énormément, et visiblement quand on paye cher, on a la qualité la meilleure ?

Effectivement, le prix varie dans notre sélection de 20 euros à 280 euros, et ce sont les deux modèles les plus chers qui sont les plus performants. Mais ils sont vraiment très chers. Or, les brosses à dents électriques ne sont pas coûteuses qu’à l’achat : il faut remplacer régulièrement les brossettes, et celles de marques sont également très chères. C’est un investissement.  

Pour les brossettes, on est obligé de prendre la marque correspondant à la brosse à dents électrique, ou on peut se contenter de produits compatibles toutes marques ? 

Oui, on a comparé des brossettes de la marque Oral B, avec des brossettes qui se disent parfois "universelles" ou compatibles Oral-B, et on a eu de bonnes surprises. Il y en a, à près de 50 centimes, qui font tout à fait l’affaire, quand la brossette de marque oral B coûte 5 euros l’unité. Cela fait considérablement baisser la note !  

Et les hydropulseurs, qu'est-ce que c'est ?   

Ce sont des appareils qui envoient un jet d’eau, sous pression, pour chasser les débris alimentaires coincés dans les interstices des dents et masser la gencive. Ils permettent de parfaire le brossage en quelque sorte, sans le remplacer.  

Principale différence : les modèles dans lesquels le réservoir d'eau est intégré au manche, et ceux où le réservoir est sur le socle, relié par un tuyau. Cela peut sembler moins pratique, mais en réalité, c'est à privilégier ?  

Oui, en réalité, ce que les testeurs nous disent, c’est que le réservoir intégré ne suffit pas pour une utilisation : il faut le remplir à nouveau en cours de route. C’est pratique pour l’aspect nomade, si vous voulez l’emporter en voyage. Mais au quotidien, le système avec un réservoir sur socle est plus confortable à l’usage.

Par ailleurs, le modèle que nous avons testé a été mieux noté en termes d’efficacité pour le nettoyage interdentaire et pour le confort et la facilité d’utilisation.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.