Le brief politique, France info

Réforme des retraites : Édouard Philippe prend ses distances avec la "clause du grand-père"

Le Premier ministre s'est exprimé devant les députés de la majorité mardi soir. Il ne ferme en revanche pas la porte à une négociation secteur par secteur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Premier ministre Édouard Philippe à Matignon, le 25 novembre 2019.
Le Premier ministre Édouard Philippe à Matignon, le 25 novembre 2019. (THOMAS SAMSON / POOL)

Édouard Philippe a pris ses distances avec la "clause du grand-père", qui voudrait que la réforme des retraites ne s'applique qu'aux nouveaux entrants sur le marché du travail, selon les informations de franceinfo. Mais le Premier ministre ne ferme pas la porte à une négociation secteur par secteur.

"La clause du grand-père, enfin du petit-fils, n'est pas suffisamment engagée pour rendre la réforme irréversible", a déclaré Édouard Philippe lors d'une réunion mardi 26 novembre au soir avec les députés de la majorité.

Le chef du gouvernement a également voulu "passer un message de grande détermination" : "Le combat du 5 se gagne avant le 4. Nous nous sommes engagés sur cette réforme, nous avons un mandat là-dessus", a-t-il affirmé, en faisant référence à la grève interprofessionnelle prévue le 5 décembreÉdouard Philippe doit s'exprimer mercredi 27 novembre en sortie de Conseil des ministres et donner ses arbitrages sur cette réforme des retraites avant la fin de l'année.

Le Premier ministre Édouard Philippe à Matignon, le 25 novembre 2019.
Le Premier ministre Édouard Philippe à Matignon, le 25 novembre 2019. (THOMAS SAMSON / POOL)