Le brief politique, France info

Le brief politique. Les recettes écolo de Bernard Cazeneuve

L'ancien Premier ministre de François Hollande dévoile cette semaine son projet sur l’écologie. franceinfo a pu le consulter.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bernard Cazeneuve à Avignon, le 5 septembre 2019.
Bernard Cazeneuve à Avignon, le 5 septembre 2019. (CHRISTOPHE AGOSTINIS / MAXPPP)

Bernard Cazeneuve, c’est le nouvel espoir du PS. Après deux ans de silence, on le voit et on l’entend partout. Il était l'invité d'honneur de la Fête de la rose organisée par la fédération PS de l'Hérault à Maraussan, dimanche 8 septembre, après avoir été l'invité vedette des Journées parlementaires du PS. Jeudi, il publiera un très long article dans la revue Le Débat où il dévoile son plan pour l’écologie.

Une taxe plutôt que des "tweet-slogans"

Bernard Cazeneuve a plein d’idées. D’abord, une taxe sur tout ce qui génère des gaz à effet de serre, mais une taxe "juste" qui s’appliquerait aux avions partout en Europe. Une taxe pour les camions étrangers qui sillonnent la France et pour le transport maritime. Cet impôt servirait à financer des chèques énergie et des chèques transport pour les ménages modestes.

Bernard Cazeneuve veut aussi que l’Etat encourage les collectivités les plus vertes en leur donnant plus de dotations. Il prône le bio et l’usage des circuits courts pour les cantines scolaires, mais aussi le développement des énergies renouvelables. Le socialiste développe son projet écolo sur trente pages, il en profite pour se moquer de la conversion d’Emmanuel Macron avec son slogan "Make our planet great again" ("redonnons sa grandeur à notre planète", en écho au "Make America great again de Donald Trump). Pour Bernard Cazeneuve c’est un "tweet-slogan dépourvu de portée concrète".

Bernard Cazeneuve à Avignon, le 5 septembre 2019.
Bernard Cazeneuve à Avignon, le 5 septembre 2019. (CHRISTOPHE AGOSTINIS / MAXPPP)