Le brief politique, France info

Le nouveau patron de l'Association des régions de France veut rencontrer Emmanuel Macron

Renaud Muselier, élu hier président de l'Association des régions de France, réclame un rendez-vous officiel au président de la République pour proposer la "paix politique" à l'exécutif.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(THOMAS SAMSON / AFP)

À peine élu président de l'Association des régions de France, mercredi 6 novembre, le Républicain Renaud Muselier a envoyé un sms au président de la République pour que les deux hommes se voient rapidement. Notamment pour obtenir un interlocuteur direct à l’Élysée et à Matignon, qui ne change pas toutes les semaines. Renaud Muselier veut surtout être sûr d’avoir une oreille attentive au sommet de l’État. 

"Nous avons un problème de confiance, nous les régions, avec l’exécutif. Peut-on travailler ensemble ?, se demande le patron de la région Sud. Moi, je veux proposer une paix politique." L’un des premiers gros dossiers qu’il aura à gérer avec l’exécutif, sera la réforme de l’apprentissage, qui sera effective au 1er janvier 2020. Une réforme qui promet de se révéler un "désastre annoncé", d’après Renaud Muselier.

(THOMAS SAMSON / AFP)