Le brief politique , France info

Le brief politique. Pas question pour l'Elysée de changer la loi pour interner "préventivement" les fichés S

L'Elysée rappelle que la loi sur le terrorisme n’est pas encore totalement appliquée, 75% seulement des décrets ont été pris. Pas question donc de prendre d’autres mesures, notamment sur les fichés S.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le président de LR Laurent Wauquiez a réclamé lundi le rétablissement de l\'état d\'urgence, l\'internement des fichés S français \"les plus dangereux\" et l\'expulsion immédiate des ressortissants étrangers faisant l\'objet de la même surveillance. 
Le président de LR Laurent Wauquiez a réclamé lundi le rétablissement de l'état d'urgence, l'internement des fichés S français "les plus dangereux" et l'expulsion immédiate des ressortissants étrangers faisant l'objet de la même surveillance.  (MAXPPP)

Trois jours après l'attaque terroriste de Trèbes, le président de LR Laurent Wauquiez a notamment réclamé le rétablissement de l'état d'urgence et des mesures plus sévères contre les fichés S. Ses lieutenants avaient commencé à s'exprimer sur le sujet dès ce week-end. Hier, c’est Geoffroy Didier, le secrétaire général des Républicains, qui avait lancé l’offensive en remettant sur le tapis une proposition une phare du patron des Républicains, à savoir l’internement des fichés S les plus dangereux. C’est aussi l’idée du souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, qui propose de les assigner à résidence. 

Pas question de changer la loi pour interner "préventivement" les fichés S, répond l’Elysée. C’est l’info du brief. L’entourage du président s’attendait à ce que la droite monte au créneau. "L’instrumentalisation politique n’est jamais loin", se désole une conseillère de l’Elysée qui rappelle que la loi sur le terrorisme n’est pas encore totalement appliquée, 75% seulement des décrets ont été pris. Pas question donc de prendre d’autres mesures, notamment sur les fichés S. "C’est un outil administratif", rappelle l’Elysée, qui permet de suivre les individus radicalisés, et qui a permis d’éviter plusieurs attentats". On ne communique pas là-dessus car c’est anxiogène", explique à franceinfo cette conseillère, et la loi prévoit déjà l’assignation à résidence pour les individus les plus dangereux. 

La note du brief. Un carton rouge décerné par Jean-Luc Mélenchon à l’un de ses Insoumis. Le leader de la France insoumise va porter plainte contre Stéphane Poussier pour "apologie du terrorisme". Cet ancien candidat aux législatives dans le Calvados s’est réjoui de la mort du gendarme Arnaud Betrame sur son compte twitter.il a été placé en garde à vue dimanche. Il va aussi être exclu de la France insoumise.

Le président de LR Laurent Wauquiez a réclamé lundi le rétablissement de l\'état d\'urgence, l\'internement des fichés S français \"les plus dangereux\" et l\'expulsion immédiate des ressortissants étrangers faisant l\'objet de la même surveillance. 
Le président de LR Laurent Wauquiez a réclamé lundi le rétablissement de l'état d'urgence, l'internement des fichés S français "les plus dangereux" et l'expulsion immédiate des ressortissants étrangers faisant l'objet de la même surveillance.  (MAXPPP)