Le brief politique , France info

Le brief politique. Manuel Valls et Claude Bartolone de retour dans la campagne

Manuel Valls et Claude Bartolone réunissent leurs soutiens pour peser dans les négociations à venir avec Benoît Hamon, inquiets de voir le PS se refermer sur son aile gauche.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Manuel Valls et le président de l\'Assemblée nationale, Claude Bartolone.
Manuel Valls et le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. (FRANCK FIFE / AFP)

Après quelques semaines passées en Espagne, loin du tumulte de la campagne, Manuel Valls est de retour et réunit ses amis ce mardi soir à l’Assemblée pour parler stratégie, inquiet, comme Claude Bartolone, de voir le Parti socialiste se renfermer sur son aile gauche. Ses troupes sont frustrées de ne pas être aux avants-portes dans l’équipe de campagne de Benoît Hamon.

D’ailleurs les députés vallsistes sont très critiques sur la campagne du candidat socialiste : "Ca fait trois semaines qu’il ne se passe rien", fulmine un élu. Tout ce temps perdu à courir après Mélenchon et Jadot… Ils évoquent tous le "vote utile" qui menace Benoît Hamon, le vote pour Emmanuel Macron mieux placé dans les sondages. Et dans ce cas-là, les amis de Manuel Valls ont déjà en tête une alliance possible, à l’Assemblée, pour construire une majorité qui tienne debout, sans pour autant avoir l’intention de se rallier pour l’instant à Emmanuel Macron.

À suivre aujourd’hui

Marine Le Pen se rendra au Salon de l'agriculture, porte de Versailles, pendant que François Fillon sera au salon des fournisseurs de l'agriculture et de l'élevage à Villepinte. Emmanuel Macron sera, lui, en Mayenne et dans le Maine et Loire, lui aussi pour parler d’agriculture. François Hollande ira de son côté à Angoulème pour inaugurer la Ligne à Grande Vitesse entre Tours et Bordeaux, tandis que Jean-Luc Mélenchon sera en meeting à Brest.

La note du brief

5/20 pour François Fillon qui hurle au complot et à l’intrumentalisation de la justice à longueur de meeting. Et qui utilise la justice pour viser Emmanuel Macron : une plainte pour injures a été déposée lundi contre lui par une association de pieds-noirs, à cause de ses propos sur la colonisation qualifiée de "crimes contre l’humanité". Une plainte déposée par Bruno Retailleau, proche conseiller et fidèle lieutenant de François Fillon...

Manuel Valls et le président de l\'Assemblée nationale, Claude Bartolone.
Manuel Valls et le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. (FRANCK FIFE / AFP)