Le brief politique , France info

Le brief politique. Les prises de position de François Hollande dans la presse agacent Emmanuel Macron

Les prises de position de l’ancien président de la République, qui participe à une conférence à Lisbonne ce lundi, agacent son successeur, qui y voit un prélude à son retour sur la scène politique.

avatar
franceinfoAnne-Laure DagnetRadio France

Mis à jour le
publié le

Francois Hollande intervient lors de l’ouverture de la cérémonie du World Knowledge Forum à Séoul, en Corée du Sud.
Francois Hollande intervient lors de l’ouverture de la cérémonie du World Knowledge Forum à Séoul, en Corée du Sud. (Maeil Business Newspaper / AFP)

François Hollande parlera lundi 6 novembre à l’occasion de sa participation à une conférence à Lisbonne et ses sorties agacent, pour le moins, Emmanuel Macron. Mi-octobre déjà, à Séoul en Corée du Sud, l’ancien président de la République avait fait la leçon à Emmanuel Macron sur sa réforme de l’ISF, dénonçant une fiscalité "allégée pour les riches et alourdie pour les plus modestes". Réaction agacée d’Emmanuel Macron, qui regarderait, selon un de ses conseillers, son prédécesseur avec "une forme de lassitude".  

Il estime en effet que François Hollande n’a pas à défendre son bilan devant les journalistes, puisqu’il n’a même pas su le faire devant les Français... en se présentant à la présidentielle. Mais ses prises de parole répétées ne surprennent pas Emmanuel Macro, qui y voit d’ailleurs le prélude à son retour sur la scène politique. C’est ce qu’il a dit cet été à l’un de ses proches : "Tu vas voir, il va revenir, il ne sait faire que cela."

La note du brief

Un 15/20 pour le Premier ministre qui use et abuse de ses talents de boxeur pour cultiver son côté cool. Deux mois après le passage de l’ouragan Irma, Edouard Philippe est en  visite dans les Antilles françaises, il était dimanche en Guadeloupe, dans une salle de sport et voilà ses conseils à un prof de boxe pour calmer les esprits échauffés : "Dans mon club, quand les garçons arrivaient et qu’ils se la pétaient un peu, on les faisait boxer contre des filles un peu meilleures et ça les calmait assez vite."

Francois Hollande intervient lors de l’ouverture de la cérémonie du World Knowledge Forum à Séoul, en Corée du Sud.
Francois Hollande intervient lors de l’ouverture de la cérémonie du World Knowledge Forum à Séoul, en Corée du Sud. (Maeil Business Newspaper / AFP)