Le brief politique, France info

Le brief politique. Le prochain président des Jeunes LR pourrait pencher pour une alliance avec le Rassemblement national

Erik Tegnér lance mercredi soir sa campagne pour la présidence des Jeunes Les Républicains sur une péniche avec parmi ses invités le porte-parole du Rassemblement national, Sébastien Chenu. Certains réclament son exclusion.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le siège des Républicains, à Paris, le 18 juin 2018.
Le siège des Républicains, à Paris, le 18 juin 2018. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

A droite, le prochain président des Jeunes Les Républicains pourrait être un adepte de l’alliance avec le Rassemblement national. Il s’appelle Eric Tegnèr et lance sa campagne pour la présidence du parti mercredi soir sur une péniche parisienne. Parmi ses invités, il y a le porte-parole du Rassemblement National Sébastien Chenu, mais aussi le patron de Debout la France, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan et le président du CNIP. Au programme d’Eric Tegnèr, l’union de toutes les droites, jusqu’à Marine Le Pen et cela ne plaît pas à tout le monde chez les Républicains : certains réclament son exclusion, mais Laurent Wauquiez n’en a pas l’intention.

La note du brief

La note du jour est un zéro pointé pour Laurent Wauquiez, qui un peu de mal avec la protection des données personnelles : le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a envoyé un SMS à des lycéens pour leur souhaiter une bonne rentrée. Comment a-t-il obtenu leur numéro de téléphone ? L’opposition se demande s’il n’aurait pas détourné un fichier de la région pour faire sa com’…

Le siège des Républicains, à Paris, le 18 juin 2018.
Le siège des Républicains, à Paris, le 18 juin 2018. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)