Le brief politique , France info

Le brief politique. Emmanuel Macron sera-t-il candidat avant la primaire de la droite ?

Emmanuel Macron se déclarera bientôt candidat à la présidentielle et il commence à dévoiler son programme : la fin des 35 heures pour les jeunes, la réforme de la carte scolaire, une retraite à la carte...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoAnne-Laure DagnetRadio France

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron lors d\'un meeting de son mouvement En Marche, le 4 octobre 2016 à Strasbourg.
Emmanuel Macron lors d'un meeting de son mouvement En Marche, le 4 octobre 2016 à Strasbourg. (ELYXANDRO CEGARRA / AFP)

Emmanuel Macron déclarera bientôt sa candidature à l'élection présidentielle de 2017 et il distille déjà des éléments de son programme dans la presse. Il a dévoilé huit mesures dans une interview à l'Obs, mise en ligne mercredi 9 novembre. 

Dans cet entretien, l'ancien ministre de l'économie propose, en matière d'éducation, l'autonomie des établisements scolaires dans le primaire et une réforme de la carte scolaire. En matière d'emploi, il souhaite la nationalisation de l'UNEDIC, il préconise une durée du travail en fonction de l’âge et la fin des 35 heures pour les jeunes. Il est aussi favorable à un droit au chômage pour les travailleurs indépendants et les auto-entrepreneurs, et des allocations chômage en cas de démission. 

Emmanuel Macron pourrait se présenter très bientôt…peut-être avant la primaire de la droite 

Cest l’un de ses principaux lieutenants qui le laisse entendre : "Il n’est pas interdit d’être habile." Emmanuel Macron pourrait se déclarer avant le 20 novembre, c’est-à-dire avant le 1er tour de la primaire de la droite.

Pourquoi ça serait "habile"? Parce qu’Emmanuel Macron a tout intérêt à ce que le match se joue entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, et pas entre Alain Juppé et François Hollande. C’est aussi ce que pense un "juppéiste" : "Si c’est Sarkozy contre Hollande, Macron va cartonner." Cet élu du premier cercle pense qu’il a tout intérêt à y aller avant la primaire et ça l’inquiète, parce que si Emmanuel Macron arrive dans le jeu maintenant, il peut séduire certains électeurs d’Alain Juppé, et en réaction mobiliser ceux de Nicolas Sarkozy. 

D'ici là, Emmanuel Macron va continuer d'occuper le terrain. Il fera une autre interview pour dévoiler son programme sur les finances publiques, puis au cours d’un déplacement en Allemagne, il fera ses propositions sur l’Europe. Début décembre, il sera aux Etats-Unis et continuera en parallèle ses déplacements partout en France. 

La note du brief : 5/20 pour Laurent Wauquiez

Un petit 5/20 pour Laurent Wauquiez qui veut sanctionner tous les candidats à la primaire qui osent critiquer Nicolas Sarkozy. Le président par intérim du parti Les Républicains l’a dit à la tribune de son meeting mercredi 9 novembre : "Je suis écœuré de voir ceux qui passaient leur temps à jouer les courtisans et qui aujourd’hui passent leur temps à te critiquer…Sanctionnez ceux qui ont cette indignité et cette absence de loyauté."

Emmanuel Macron lors d\'un meeting de son mouvement En Marche, le 4 octobre 2016 à Strasbourg.
Emmanuel Macron lors d'un meeting de son mouvement En Marche, le 4 octobre 2016 à Strasbourg. (ELYXANDRO CEGARRA / AFP)