Cet article date de plus de six ans.

Le brief politique. Après NKM, une autre femme devrait prendre la tête de l’opposition de droite à Paris

Florence Berthout, maire du 5e arrondissement de Paris, est candidate pour remplacer Nathalie Kosciusko-Morizet à la tête du groupe LR au Conseil de Paris.

Article rédigé par franceinfo, Anne-Laure Dagnet
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
Florence Berthout (à gauche) et Nathalie Kosciusko-Morizet (à droite), en mars 2014. (THOMAS SAMSON / AFP)

Exit Nathalie Kosciusko-Morizet : c’est une autre femme qui devrait prendre la tête de l’opposition de droite à Paris. Florence Berthout, maire du 5e arrondissement de Paris, est ainsi candidate pour remplacer NKM à la tête du groupe LR au Conseil de Paris. Parmi les cinq candidats en lice, elle est la seule qui puisse faire le pont entre les vieux caciques de la droite parisienne et les nouveaux constructifs, pour éviter la scission du groupe.

Nathalie Kosciusko-Morizet a tenté l’opération en montant un groupe dissident mardi soir, mais il ne compte pour l'instant que six membres. Les 48 autres élus du groupe LR éliront leur président ou leur présidente ce mercredi 5 juillet à 18h.

À suivre aujourd’hui

Ce mercredi matin aura lieu l’hommage national à Simone Veil dans la cour des Invalides, présidé par Emmanuel Macron. À suivre aussi, le discours de politique générale bis d’Edouard Philippe devant les sénateurs cet après-midi.

La note du brief

Une note pour une image : celle d’un président accroché à un câble au-dessus d’un sous-marin en pleine mer. Emmanuel Macron avec un gilet de sauvetage jaune et un casque rouge, hilare, les bras croisé devant lui. Nous avons beaucoup pensé aux marins, en bas, qui tenaient le câble et aux militaires dans l’hélicoptère qui devaient être totalement stressés. La manœuvre n'est pas évidente et il s'agit tout de même du Président : à eux, nous leur offrons un beau 18/20.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.