Le brief politique , France info

Élections européennes : Debout la France récupère 19 conseillers régionaux du Rassemblement national

Le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan a attiré dans ses filets des élus locaux du mouvement de Marine Le Pen, en vue des élections européennes de mai 2019.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan le 1er mai 2017 lors d\'un meeting à Villepinte.
Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan le 1er mai 2017 lors d'un meeting à Villepinte. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le parti de Marine Le Pen a l’intention de remporter les élections européennes de mai 2019 malgré la présence de Debout la France. La compétition est lancée et la concurrence est vive : le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan vient de lui prendre une vingtaine d'élus. 

Un groupe de 19 conseillers régionaux, élus en 2015 sous l’étiquette du Front national (FN), a décidé de rejoindre la liste de Nicolas Dupont-Aignan pour le scrutin européen. Sont-ils des déçus de Marine Le Pen ? "Oui, c’est vrai", admet un haut dirigeant du Rassemblement national qui minimise toutefois ces ralliements en expliquant que le RN va marquer plus de points en attirant les Républicains Thierry Mariani et Jean-Paul Garraud. "Ça va se faire, ce n’est plus qu’une question de temps", affirme ce responsable du parti de Marine Le Pen. 

La note du Brief

Un 18/20 pour le plus beau loupé, signé Nicolas Dupont-Aignan. Le leader de Debout la France a trop parlé avant une interview sur la démission de Gérard Collomb. Son micro était encore branché et il traite implicitement Emmanuel Macron et Marine Le Pen de "dingues" : "En fait, le plus dingue n'était pas celui que l'on croit au débat du second tour." Il s'agit du débat entre les deux tours de la présidentielle de 2017. La séquence a été captée par l'émission "Quotidien" sur TMC.

Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan le 1er mai 2017 lors d\'un meeting à Villepinte.
Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan le 1er mai 2017 lors d'un meeting à Villepinte. (ALAIN JOCARD / AFP)