Le brief éco, France info

Transport maritime : le groupe CMA-CGM vole au secours de Britanny Ferries

Le groupe marseillais CMA-CGM, connu pour ses navires de fret, va apporter de l’argent frais au breton Brittany Ferries, mise en difficulté par la crise sanitaire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le CMA-CGM Marco Polo passe sous le pont Verrazzano-Narrows le 20 mai 2021 à New York (États-Unis).
Le CMA-CGM Marco Polo passe sous le pont Verrazzano-Narrows le 20 mai 2021 à New York (États-Unis). (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Basé à Marseille, CMA-CGM, troisième opérateur mondial de porte-conteneurs, va épauler Britanny Ferries, la compagnie maritime spécialiste du trafic passagers entre la France et le Royaume-Uni. CMA va apporter 25 millions d'euros d'argent frais à Brittany Ferries à travers des achats d'actions et un prêt remboursable sur huit ans. Une bouffée d'oxygène bienvenue pour le patron de Brittany Ferries, Jean-Marc Roué, qui doit faire face aux conséquences de la pandémie sur l'activité de son entreprise.

En 2019, Brittany Ferries vendait deux millions et demi de billets. La sortie du Royaume-Uni de l'Europe et la pandémie ont fait passer la vente de tickets à 530 000 sur l'exercice 2020-2021, pratiquement le quart des ventes normales. Les deux événements cumulés ont fait perdre 200 millions d'euros à la PME bretonne.

Coopérations élargies

Les deux entreprises ont des destins différents mais qui peuvent se rejoindre. D'un côté, CMA-CGM est en train de rebondir avec la reprise du trafic de fret dans le monde – sur le seul deuxième trimestre, son chiffre d'affaires s'est envolé de près de 80% à 10 milliards et demi d'euros – et de l'autre, Britanny Ferries a du mal à se remettre de la chute du trafic de voyageurs avec la pandémie.

Le développement de synergies est évident : l'armateur marseillais voit l'occasion d'offrir à ses clients une possibilité supplémentaire de transporter la marchandise dans les soutes de navires qui embarquent en même temps des passagers. L'occasion pour Britanny Ferries de profiter de la logistique de CMA-CGM, de former le personnel en commun... tout cela à l'heure où CMA prépare le transport maritime propre avec  une nouvelle flotte de bateaux fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Une alliance de raison pour une nouvelle aventure.

Le CMA-CGM Marco Polo passe sous le pont Verrazzano-Narrows le 20 mai 2021 à New York (États-Unis).
Le CMA-CGM Marco Polo passe sous le pont Verrazzano-Narrows le 20 mai 2021 à New York (États-Unis). (TIMOTHY A. CLARY / AFP)