Le brief éco, France info

Le brief éco. Portrait de la France généreuse pendant la pandémie de Covid-19

Les Français se sont montrés généreux pendant la crise. La Fondation de France publie son baromètre annuel de la philanthropie avec France Générosité. 2020 a confirmé cette tendance et cette année devrait être du même cru. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les dons ont progréssé en 2020 selon la Fondation de France. 
Les dons ont progréssé en 2020 selon la Fondation de France.  (JEAN-BAPTISTE QUENTIN / MAXPPP)

La pandémie de Covid-19 a bouleversé notre société et nos habitudes mais la solidarité tient bon. D'après le baromètre annuel de la philanthropie de la Fondation de France, on compte 4 700 fondations en France. Elles sont essentielles dans le soutien et l’aide apportée, sous différentes formes, aux populations les plus précaires. On parle ici de fondations créées par des entreprises, des banques, mais aussi de l’action quotidienne menée par beaucoup de Français anonymes à travers des associations. En plus des fondations, il faut ajouter des fonds de dotation qui aident financièrement un organisme à but non lucratif. Nous sommes à près de 240 structures créées l’année dernière, un chiffre important.

Il y a les structures gestionnaires d’hôpitaux et de maisons de retraite mais aussi de plus en plus d'actions en faveur des enfants et des jeunes en général qui paient un lourd tribut à la crise. Les destinataires prioritaires sont les familles, les personnes âgées, les personnes malades ou en situation de handicap.

L’action sociale reste le domaine d’intervention prioritaire

Le sport et la culture ont été délaissés au profit de la solidarité, la recherche et la santé. Les situations vécues depuis le début de la pandémie poussent les structures d’aide à revoir leur stratégie à partir des enseignements tirés de la crise. Soit elles confortent leurs actions, soit elles se réorientent en fonction des besoins. Dans pratiquement tous les cas, les acteurs qui ont mis en place de nouvelles actions déclarent qu’ils vont les poursuivre au-delà de la crise. Un mouvement encourageant quand on sait que toutes ces organisations ont plus souvent connu une hausse de leurs dépenses (+34%) que de leurs recettes (+23%). La crise a motivé la philanthropie.

Les dons ont progréssé en 2020 selon la Fondation de France. 
Les dons ont progréssé en 2020 selon la Fondation de France.  (JEAN-BAPTISTE QUENTIN / MAXPPP)