Le brief éco, France info

Le brief éco. Les Français ont confiance en leurs entreprises en cette période de pandémie

Comment les Français jugent leurs entreprises en pleine pandémie ? Une enquête que révèle franceinfo est publiée mardi 1er juin. Elle a été réalisée en décembre dernier par le groupe Elabe pour l’Institut de l’Entreprise.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une entreprise de papeterie à Bessé-sur-Braye (Sarthe). Photo d\'illustration.
Une entreprise de papeterie à Bessé-sur-Braye (Sarthe). Photo d'illustration. (JOEL LE GALL / MAXPPP)

Cette étude sur l'entreprise face aux attentes des Français a une particularité : elle n’est pas tirée d’un sondage traditionnel mais de rencontres sur le terrain, menées pour l'Institut de l'Entreprise par Elabe. Une démarche inédite qui a consisté en un dialogue direct et sans filtres ni questions taboues entre citoyens et chefs d’entreprises, grandes et petites, à travers douze ateliers-débats dans l’ensemble des régions. À chaque fois, un patron face à une dizaine de Français de catégories socio-professionnelles et sensibilités politiques diverses.

Lors d’une précédente enquête réalisée il y a trois ans, c’est la méfiance qui prévalait. Cette fois-ci, 40% des témoignages citent la confiance qui ressort vis-à-vis de l’entreprise, avec un bémol : toutes catégories socio-professionnelles confondues, les participants jugent les entreprises globalement à la hauteur de la crise mais aussi un grand besoin de donner du sens à leur travail. Il y a encore une grande différence entre les TPE et PME, plébiscitées, et les grands groupes encore perçus comme trop éloignées des citoyens et des territoires, centrés sur leurs seuls intérêts.

Des demandes fortes auxquelles les entreprises doivent répondre

Lors de cette étude, les patrons étaient confrontés aux questions en direct. Les quelques dialogues enregistrés que nous avons pu consulter montrent des échanges vifs et des chefs d’entreprises conscients d'avoir à bouger sur plusieurs points de manière concrète : outre les nouveaux modes d’organisation avec le télétravail, la qualité de vie dans l’entreprise ressort souvent, le besoin de renforcer la formation tout au long de la vie, la nécessaire inclusion des personnes aux profils atypiques et encore trop souvent éloignés de l’emploi. Autres sujets abordés : la parité femmes-hommes, bien sûr, et la diminution de l’empreinte carbone de la production.

Les Français sont donc nombreux à avoir confiance dans leurs entreprises mais il y a des demandes fortes auxquelles les responsables doivent répondre sans détour, au risque de susciter la méfiance des salariés. Ces rencontres citoyens - chefs d’entreprises sont appelées à se poursuivre. C’est ce que l’Institut de l’Entreprise appelle les "repères confiance". L’objectif pour les patrons qui jouent le jeu est d'avoir aussi la perception de l'entreprise par l'extérieur. C'est d’autant plus important dans le contexte actuel de reprise progressive de l’activité.

Une entreprise de papeterie à Bessé-sur-Braye (Sarthe). Photo d\'illustration.
Une entreprise de papeterie à Bessé-sur-Braye (Sarthe). Photo d'illustration. (JOEL LE GALL / MAXPPP)