Le brief éco, France info

Le brief éco. Criteo, la pépite française qui s’impose dans le monde de la pub sur internet

Une start-up française a le vent en poupe partout dans le monde. C'est Criteo, spécialisée dans le "reciblage" publicitaire sur internet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur de Critéo au \"2e Sommet de l\'Economie\" à Paris, le 6 novembre 2015.
Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur de Critéo au "2e Sommet de l'Economie" à Paris, le 6 novembre 2015. (ERIC PIERMONT / AFP)

Criteo confirme son succès international. La start-up française créée en 2005 vient de publier des résultats 2016 qui valident ses choix stratégiques, dans le secteur controversé de la publicité sur internet.

Criteo est spécialisé dans le "reciblage publicitaire" (ou retargeting). Elle vend de la publicité sur internet, mais pas de n'importe quelle manière. L’entreprise, créée en 2005 à Paris avant d’aller conquérir les Etats-Unis, repère nos goûts de consommateurs internautes et va, ensuite, proposer aux marques et enseignes de nous suivre, où que nous allions sur le web, pour nous proposer les dernières offres commerciales qui nous correspondent. Exemple : vous vous renseignez sur un modèle de voiture, un appareil photo, vous achetez un sèche-cheveux, un dentifrice... Quel que soit le site sur lequel vous retournez ensuite, une publicité en rapport avec vos goûts apparaîtra à un endroit ou un autre de votre écran.

Les derniers résultats de cette entreprise sont au rendez-vous. L’an dernier, Criteo a affiché une croissance de 40% de son bénéfice net à 80 millions d'euros, contre à peine un million en 2013. Son chiffre d’affaires a approché les deux milliards d'euros et sur le seul dernier trimestre, elle a séduit 1 600 nouvelles entreprises, portant à plus de 14 000 son portefeuille clients global. Et la progression est constante.

Big Brother à Wall Street

Non seulement Criteo repère nos habitudes de consommation, mais elle sait aussi prévoir les taux de clics sur les bannières publicitaires, et dire si ces clics vont déboucher sur des achats. Un autre algorithme permet de suivre notre navigation, lorsque l’on passe d’un ordinateur à un smartphone ou une tablette.

Criteo a été précurseur de process et méthodes qui sont aujourd'hui monnaie courante. Aux Etats-Unis, par exemple, les opérateurs ont déjà la possibilité de générer de la pub dans le journal de 20 heures selon les centres d’intérêt du foyer qui regarde le journal télévisé (tel modèle de voiture ou produit de consommation courante en fonction des programmes regardés, etc.).

Un eldorado, notamment pour les opérateurs téléphoniques qui, après avoir vendu du forfait, se recentrent de plus en plus sur la fourniture de contenus et monétisent leur savoir-faire. Pour l'instant, la régulation en Europe freine les ardeurs, mais pour combien de temps encore ?

Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur de Critéo au \"2e Sommet de l\'Economie\" à Paris, le 6 novembre 2015.
Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur de Critéo au "2e Sommet de l'Economie" à Paris, le 6 novembre 2015. (ERIC PIERMONT / AFP)