La crise du Covid-19 a dopé les investissements numériques des entreprises aux dépens de la transition écologique

écouter (3min)

La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a accéléré l’investissement des entreprises dans le numérique davantage que dans la transition écologique. C’est ce qui ressort d’un rapport que publie la Banque de France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des ordinateurs. (LIONEL VADAM  / MAXPPP)

Conséquence directe du télétravail et des taches réalisées à distance imposées par les différents confinements : la transition numérique est passée devant la transition énergétique. Les entreprises ayant eu besoin de moderniser leur outil de production et leurs process de fabrication.

Selon cette étude de l'Observatoire du financement des entreprises qui dépend de la Banque centrale française, 26% des PME déclarent une accélération des dépenses en faveur du numérique. Le phénomène est plus marqué chez les entreprises de taille intermédiaire (ETI) avec 60% des sociétés de ce segment qui déclarent investir massivement dans le numérique.

Il faut noter que cette progression s’est faite avec des volumes de dépenses en baisse par rapport à 2020. Or, une entreprise n’est pas une œuvre philanthropique : son objectif est de gagner de l’argent ou, au minimum, ne pas en perdre pour produire et payer ses salariés. D’où l’importance de la nécessaire rentabilité de ces transitions incontournables numérique et écologique. L’entrepreneur n’investit pas par plaisir mais par nécessité, encore faut-il que ses investissements soient rentables. C'est ce que l'on appelle le retour sur investissement.

Perspectives pour les mois à venir

L’entreprise établit une hiérarchie, le numérique d’abord pour se réorganiser après le Covid-19. Mais cette étude de l’Observatoire de la Banque de France révèle aussi que, tout en étant moins importants que la numérisation, les investissements des entreprises (grandes et petites) dans la transition écologique ont également bénéficié d’une certaine accélération l’an dernier, et cela va se poursuivre.

Un tiers des investissements des TPE-PME sont allés à cette thématique environnementale, contre à peine un quart avant la crise. Donc là aussi, ça avance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.