Le brief éco, France info

Commerce : Joe Biden peut-il faire la paix avec l’Europe ?

Joe Biden c’est une approche de l’économie qui tranche avec celle de Donald Trump, notamment en matière de politique commerciale. Alors que peut-il changer pour nous, Européens ? C'est la question qu'on se pose lundi dans le "Brief éco", avec Vincent Touraine.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Avec l\'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche il est probable que la température retombe sur les dossiers commerciaux entre l\'Europe et les États-Unis. (Photo d\'illustration)
Avec l'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche il est probable que la température retombe sur les dossiers commerciaux entre l'Europe et les États-Unis. (Photo d'illustration) (JEAN-LUC FL?MAL / MAXPPP)

Avec Joe Biden à la Maison Blanche il est probable que la température retombe sur les dossiers commerciaux entre l'Europe et les Etats-Unis. Le multilatéralisme devrait faire son grand retour, et se substituer au bi-latéralisme protectionniste de Donald Trump, qui n’hésitait pas à s’attaquer de front à la Chine, mais aussi à l’Europe, dont il disait précisément qu'elle était "presque aussi terrible que la Chine" ! Aujourd’hui, l’Union européenne applaudit la victoire de Biden et dit vouloir rebâtir un "partenariat robuste" avec lui.

Est-ce à dire que les relations commerciales Europe-États-Unis se sont fortement dégradées avec Trump ? Pendant tout son mandant, il n’a cessé de faire pression sur les Européens, au travers notamment d’Airbus. Airbus accusé par les Américains de recevoir des aides publiques. Le contentieux dure depuis 2004 et pousse Bruxelles à sanctionner Boeing en retour. Mais la tension est encore montée d’un cran il y a un an, quand Washington a non seulement relevé ses tarifs douaniers sur les avions Airbus, mais aussi surtaxé de 25% sur toute une série de produits agro-alimentaires européens comme le vin ou le fromage…

La fin de l'escalade ? 

En France, ce sont les viticulteurs qui ont le plus souffert de ces représailles. Pour eux, tout a basculé quand cette surtaxe de l’an dernier a frappé leur production. Une sanction d’ailleurs reconduite depuis par les Etats-Unis, entraînant des représailles européennes sur Boeing, et d’autres produits "made in USA". Cette escalade, le vin français le paye au prix fort : en un an - et avec l’effet cumulé du Covid - sa part de marché outre-Atlantique est passée de plus de 30% à moins de 20% aujourd’hui.

La page étant tournée avec l’élection de Joe Biden, est-ce que les choses vont changer pour l’Europe ? Avant une possible suppression de ces surtaxes douanières, on pourrait assister à une forme de normalisation avec les États-Unis. Certains experts verraient d’ailleurs bien l’Amérique de Biden se rapprocher des Européens pour mieux contrer la Chine. Mais même avec Joe Biden, il faudra compter avec la détermination de Washington à défendre ses intérêts, notamment ceux de ses géants du numérique, toujours dans le collimateur des Européens.

Avec l\'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche il est probable que la température retombe sur les dossiers commerciaux entre l\'Europe et les États-Unis. (Photo d\'illustration)
Avec l'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche il est probable que la température retombe sur les dossiers commerciaux entre l'Europe et les États-Unis. (Photo d'illustration) (JEAN-LUC FL?MAL / MAXPPP)