Avions Airbus, vins français, whiskys écossais... Washington impose des droits de douane aux pays de l'Union européenne

Ces tarifs douaniers, autorisés par l'OMC, sont entrés en vigueur ce vendredi matin.

Les nouveaux droits de douane américaine sur l\'Union européenne, autorisés par l\'OMC, sont entrés en vigueur le 18 octobre 2019.
Les nouveaux droits de douane américaine sur l'Union européenne, autorisés par l'OMC, sont entrés en vigueur le 18 octobre 2019. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Donald Trump a mis sa menace à exécution. Les Etats-Unis ont imposé, vendredi 18 octobre, 7,5 milliards de dollars de droits de douane supplémentaires sur tout un éventail de marchandises en provenance des pays de l'Union européenne. Ces tarifs douaniers sont entrés en vigueur à 0h01 heure de Washington (6h01 à Paris) et concernent les avions du constructeur Airbus, les vins français ou les whiskys écossais notamment.

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a autorisé le 1er octobre les Etats-Unis à imposer des taxes sur près de 7,5 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) de produits européens par an, en représailles à des aides accordées au constructeur aéronautique Airbus.

"L'UE est prête à riposter", prévient Paris

Dans la ligne de mire des Américains : les avions du constructeur Airbus, fabriqués essentiellement dans les usines du Royaume-Uni, de la France, d'Espagne et d'Allemagne, qui coûteront dorénavant 10% de plus quand ils seront importés aux Etats-Unis. Mais les vins européens sont également dans le collimateur de Trump, avec une taxe de 25% sur ces boissons.

De Washington, où il participe aux réunions annuelles du FMI, le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a lancé un avertissement à l'administration Trump juste avant l'entrée en vigueur de ces tarifs. "Ces décisions auraient des conséquences négatives aussi bien du point de vue économique que politique", a-t-il prévenu. "L'UE est prête à riposter".