Le billet sciences, France info

Les bienfaits (et méfaits) du chocolat sur la santé

Le chocolat fait du bien au moral, mais est-il bon pour la santé ? De nombreuses études nous disent aujourd’hui qu’il y a plein d'avantages à manger du chocolat. Certaines sont plus solides que d'autres.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un garçon de cinq ans appréciant sa glace au chocolat (illustration).
Un garçon de cinq ans appréciant sa glace au chocolat (illustration). (JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / AFP)

La dernière étude en date sur les bienfaits supposés du chocolat nous montre même qu'il améliore la mémoire. Enfin, on dit le chocolat mais c’est plutôt le cacao. En effet, il contient des molécules appelées flavanols, qui fonctionnent comme des antioxydants, et qui fluidifient le sang. C'est plutôt bon pour le cœur et contre les maladies cardio-vasculaires.

Mais les chercheurs de l’université de Columbia à New York, qui ont publié en novembre dernier leurs travaux dans la revue Nature, ont voulu savoir ce que ces molécules faisaient à notre cerveau.

Une cure de jouvence ?

L'expérience consistait à faire boire pendant trois mois à une quarantaine de volontaires une boisson chocolatée fortement chargée en flavanols pour un groupe et très peu pour l’autre. Résultat : ils ont pu observer un afflux sanguin beaucoup plus important dans la partie du cerveau liée à la mémoire chez ceux qui avaient été dopés aux flavanols. Alors que la mémoire décline avec l’âge, les chercheurs voyaient certains participants rajeunir de 20 ans. Ça fait rêver ? Mais attention avant de vous précipiter sur une tablette de chocolat, on parle de chocolat noir minimum 40 % de cacao et d’environ de 500 g seulement sur trois mois.

Le chocolat est donc bon pour le moral, le coeur, la circulation sanguine, donc l'immunité, la mémoire, les fonctions cognitives. Il se retrouve paré de toutes les vertus quand on regarde les minéraux et les polyphénols que le cacao contient.

Le chocolat fait-il maigrir ?

Un journaliste allemand a même réussi à faire croire qu'une étude faite il y a cinq ans prouvait que le chocolat faisait maigrir. Avec quelques recrues sur Facebook et un médecin nutritionniste complaisant, il voulait montrer que l’on peut faire dire un peu n’importe quoi en matière de régime. L’étude n’avait pas été publiée dans une revue scientifique, contrairement à d'autres qui montraient bien une prise de poids, mais elle avait eu pas mal de succès chez les fans de chocolat.

En revanche d'autres médecins alertent sur les graisses et les sucres contenus dans le chocolat notamment au lait ou blanc (qui ne contient pas de cacao, seulement du beurre de cacao). Donc là on ne va pas se l'interdire mais en manger avec parcimonie. D’autres alertent aussi sur la caféine, contenue dans le chocolat noir donc à éviter si on a du mal à dormir. Et ne pas en donner aux chiens pour ne pas leur faire monter le palpitant. Le chocolat au lait lui contient des graisses animales donc pas terrible quand on a du cholestérol, et beaucoup de sucres donc ce n’est pas terrible non plus pour le diabète. 

Un aphrodisiaque ?

Enfin pourquoi certains pensent-ils que le cacao est aphrodisiaque ? Les Aztèques l'avaient dans leur pharmacopée et l'utilisaient comme d'autres épices notamment avant de rejoindre leur partenaire.

La légende a donc suivi le chocolat jusqu’en Europe. Il fludifie le sang donc peut développer l'érection mais ce qui est sûr c’est qu’il favorise la sérotonine soit l’hormone de la récompense et les circuits de la dopamine : l’hormone du plaisir.  Donc rien que pour ça, on ne va pas se priver de chocolat aujourd'hui !

Un garçon de cinq ans appréciant sa glace au chocolat (illustration).
Un garçon de cinq ans appréciant sa glace au chocolat (illustration). (JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / AFP)