Energie : la Chine va installer la plus grande éolienne du monde

écouter (3min)

Une entreprise chinoise vient de dévoiler un projet d’éolienne géante en mer. C’est pour l’instant, la plus grande et la plus puissante du monde. Chaque pale aura la longueur d'un terrain de football.

Article rédigé par
Anne Le Gall - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des éoliennes installées en mer Baltique, au Nord de l'Allemagne. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Si elle voit le jour comme prévu dans deux ans, une éolienne chinoise aura quasiment la taille de la Tour Eiffel et sera dotée de pales de 118 m, soit la longueur d’un terrain de foot. D’une capacité de 16Mgw, elle pourra à elle seule alimenter 20 000 foyers en électricité. En termes de taille et de puissance, cette éolienne chinoise de l’entreprise Ming Yang Smart Energy  détrônera du coup celle conçue par General Electric, qui est installée dans le port de Rotterdam depuis 2019. On disait déjà de ce modèle d’éolienne, qu’il pouvait (à pleine puissance), alimenter en électricité avec un seul tour de pale "un foyer pendant deux jours" mais avec le modèle chinois qui fait 20 mètres de plus en hauteur et en largeur, c’est encore une autre dimension. 
 
Cette course au gigantisme s’explique par des motivations économiques. Avec des éoliennes géantes en mer, on réduit les frais d’installation, de maintenance, de raccordement, donc c’est très prometteur pour faire baisser le prix de l’électricité éolienne, et donc décarbonée, d’ici 2050.

Des projets en France

En France, compte tenu de notre espace maritime,  on possède un énorme potentiel pour l'eolien en mer mais que l’on n'exploite pas encore vraiment. Nous sommes loin derrière nos voisins britanniques, belges ou danois en termes de production d'électricité éolienne. Nous n’avons pour l'instant qu'une seule éolienne flottante installée au large du Croisic.

Mais plusieurs projets sont en développement : quatre fermes flottantes notamment, dont trois en Méditerranée. Sept parcs éoliens offshore, donc arrimés au fond marin, devraient voir le jour entre 2022 et 2024. Les premiers seront implantés au large de Saint-Brieuc, Saint-Nazaire, Fécamp et Courseulles. Et l’objectif à terme, c’est que l’éolien en mer permette de fournir 25% de la production d’électricité en France en 2050.
 
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.