Le 17 / 20 numérique, France info

Et pourquoi pas l'unselfie ?

Après les selfies à outrance, un photographe américain propose une alternative : l'unselfie ou comment s'afficher sans se montrer.

(©)

A quoi voulons-nous ressembler ? Voilà la question posée aujourd'hui par le New York Times et Sam Anderson auteur d'une tribune en forme d'ode à l'unselfie. Si nous sommes la principale autorité dans le monde pour répondre à cette question, si nous avons étudié notre visage pendant de nombreuses années, dans presque tous les miroirs, nous sommes pourtant les moins qualifiés pour savoir à quoi l'on ressemble. Car nous n'avons aucune idée de comment les autres nous voient vraiment.

(©)

Quand il a rejoint Instagram en 2013, le photographe Alec Soth a eu, lui aussi, l'envie, comme beaucoup, de poster un selfie. Il l'a fait mais en choisissant de s'afficher dans une série de photos qu'il a qualifiée d'"unselfies" c’est-à-dire d'autoprotraits dans lesquels son visage était masqué. Avec de la neige, du brouillard, un mouvement brusque ou un verre d'eau, qu'importe, mais quelque chose pour cacher son visage, pour lui donner à nouveau un mystère. La même année déjà, un mouvement "Unselfie" avait déjà été créé aux Etats-Unis. C'était une campagne dans laquelle les gens devaient prendre des photos d'eux et de leur cause caritative dans la même photo. L'unselfie, pas encore une tendance, certes, mais qui sait, dans les mois prochains ?

(©)