Cet article date de plus de neuf ans.

L'airbag en deux-roues

écouter
Si le casque, les gants, la dorsale et les bottes demeurent l'équipement indispensable de sécurité pour tout conducteur d'un deux-roues, cette sécurité peut encore être renforcée. Le port d'un gilet, d'un blouson ou d'une veste dotés d'un airbag constitue en effet un grand plus, à des prix aujourd'hui abordables.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Il existe en fait aujourd'hui
deux types d'airbag pour moto ou scooter. Un système sans fil dont le
déclenchement en cas d'accident ou de chute est provoqué par une série de
capteurs disposés sur le véhicule et par un récepteur intégré dans le blouson
ou la combinaison. Un système qui, s'il fonctionne bien sur circuit, doit
encore faire ses preuves pour une utilisation urbaine ou sur route. Pionnier en
la matière, le manufacturier Bering.

Autre système airbag, celui
dit mécanique ou encore filaire. C'est un câble reliant le conducteur à son
deux-roues qui, en cas d'éjection, libère le gaz comprimé dans une cartouche
qui gonfle alors tout le système de protection. Deux sociétés se partagent à l'heure
actuelle le marché français, la firme Hélite distribuée par Protairbag et, la
plus ancienne, la société Hit-Air.

Selon le responsable de la
société qui commercialise Hit-Air, Sébastien Bouillot, le déclenchement de ce système
airbag s'effectue aujourd'hui en de 200 millisecondes, entre 120 et 140 pour
les modèles les plus performants. La zone protégée étant les cervicales, la
colonne vertébrale et la cage thoracique. Des systèmes qui se présentent sous
la forme d'un sur-gilet ou bien alors intégrés dans un blouson ou une veste.
Ces sont d'ailleurs ces vestes, dotés du système Hit-Air qui équipent à l'heure
actuelle tous les motards de la gendarmerie ainsi que ceux des douanes.

S'il faut compter débourser
entre 400 et 500€ pour un sur-gilet (le prix d'un casque de très bonne qualité),
un petit peu plus pour une veste équipée de ce système, ce système d'airbag,
que ce soit pour le deux-roues voire l'équitation, constitue un gros plus au
niveau de la protection. Il ne reste plus qu'à attendre que les assureurs
décident de jouer le jeu et accorder des remises à tous ceux qui s'engagent à
le porter au guidon de leur véhicule.

Pour plus de détails:

http://hit-air-france.fr/

http://www.helite.com/

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.