La pratique de l'auto, l'invité, France info

Le marché automobile plutôt épargné par la crise

D'après les chiffres qui viennent d'être publiés, la crise a peu impacté les ventes d'automobiles en France en 2011. Ce sont des modèles plutôt familiaux et de milieu de gamme qui se sont plus vendus. Analyse..

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Notre invité : François Roudier , porte-parole du CCFA** (Comité des constructeurs français d’automobiles)

Les questions posées :

On parle beaucoup de crise depuis 4 ans. Pourtant les chiffres le prouvent : les ventes de voitures neuves en France restent à un niveau très élevé, proche des records historiques (malgré un petit recul de 2,1%)...

Ce marché qui se maintient assez haut, c’est artificiel ? Ou cela correspond-il à un véritable point d’équilibre quant aux besoins des Français en terme d’automobile ?

Mais ce haut niveau de vente se fait à coup de remises énormes, et de baisse de bénéfices pour les constructeurs…

Il y a eu quand même des mutations sur le type de voitures achetées en 2011. Mais, là aussi, malgré la crise ce sont des modèles, non pas petits et économiques, mais plutôt familiaux et de milieu de gamme, qui se sont plus vendus. Des voitures non pas à 9 000 / 10 000 € mais à 20 / 22 000 € et plus…

Examinons aussi le succès des marques : les françaises sont en recul, surtout Renault…

A noter aussi, le succès insistant d’Audi… Cela concerne toutes les marques haut de gamme ?

A l’opposé, Fiat ne va pas fort. C’est spécifique au marché français. Ou c’est un recul général pour Fiat sur les différents marchés du monde ?

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)