La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Musadir, réfugié éthiopien désormais sportif de haut niveau dans les Pyrénées-Orientales

Arrivé il y a trois ans dans la "jungle" de Calais, le jeune réfugié éthiopien de 15 ans a été envoyé du côté de Perpignan où il s'est découvert une passion : la course à pied. Une passion qui ne le quitte plus.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Musadir dans les locaux de France Bleu Roussillon.
Musadir dans les locaux de France Bleu Roussillon. (Corinne Grillet)

La médaille du jour est decernée à un jeune réfugié dont le parcours est digne d'un film. Il s'appelle Mudasir, il a 18 ans, et il est arrivé en France il y a trois ans, après avoir fui son pays, l'Éthiopie, pour échapper à un conflit ethnique. Son histoire, ce sont nos confrères de France Bleu Roussillon qui la racontent. Mudasir n'avait alors que 15 ans. Il est passé par le Soudan, puis l'Égypte avant de traverser clandestinement la Méditerranée et d'arriver en Italie. Ensuite il est arrivé en  France, un passage par Paris et le terminus dans la "jungle" de Calais
Quand la jungle est démantelée, Mudasir est envoyé à l'autre bout de la France, dans les Pyrénées-Orientales, à Sainte-Marie sur le littoral catalan. il ne parle pas un mot de français mais il obtient le statut de réfugié. Et pour s'occuper, Mudasir se met à courir, le long du littoral. Il se découvre une passion. Il prend alors une licence dans un club d'athlétisme de Perpignan. 

Les victoires s'enchaînent. À Cabestany, Barcarès, 2e aux Championnats de France cadet. Il explose aussi le record d'Occitanie sur 10km. En parallèle, il suit des cours, apprend le français, il s'intègre. Tellement bien qu'il décroche un boulot dans un magasin de sport près de Perpignan. La suite, pour Mudasir : il rêve d'obtenir la nationalité française pour pouvoir un jour défendre les couleurs tricolores aux Jeux olympiques.

Musadir dans les locaux de France Bleu Roussillon.
Musadir dans les locaux de France Bleu Roussillon. (Corinne Grillet)