La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Les Reds de Liverpool changent d’hôtel à Doha pour des raisons éthiques

Les joueurs du club de football anglais devaient descendre dans un établissement de luxe, situé sur une île artificielle, mais épinglé par une enquête du "Guardian", parce qu’il paierait très mal ses employés.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les joueurs de Liverpool ont dominé les Belges de Genk (2-1), le 5 novembre 2019.
Les joueurs de Liverpool ont dominé les Belges de Genk (2-1), le 5 novembre 2019. (OLI SCARFF / AFP)

Les Reds, champion d'Europe en titre, qui jouaient mardi 5 novembre en Ligue des Champions, et qui a dominé les Belges de Genk (2-1), sont attendus au Qatar le mois prochain pour disputer la Coupe du monde des clubs de la Fifa. Le match est prévu le 18 décembre. Le problème, c’est que la veille, le 17 décembre, le même club de Liverpool va jouer, en Angleterre, la coupe de la Ligue. Et les Reds vont ainsi devoir se … dédoubler. C'est à dire garder une partie des joueurs à la maison, et envoyer l’autre au Qatar.

Leur hôtel épinglé par une enquête du "Guardian"

Ceux qui iront au Qtar ne dormiront pas là où il était prévu qu'ils dorment : selon nos confrères anglais de The Athletic, les Reds ont décidé de changer d’hôtel à Doha, pour des raisons éthiques. Les joueurs de Liverpool devaient en effet descendre dans un établissement de luxe, situé sur une île artificielle, mais épinglé par une enquête du Guardian, parce qu’il paierait très mal ses employés. Il s’agit notamment des conditions de travail des agents de sécurité, qui sont pointées du doigt.

Payés une misère pour travailler douze heures d’affilée par 45°C, sans parler des congés non respectés et des grosses amendes pour les employés sous pression qui ont dormi sur leur lieu de travail. En apprenant cela, le club de Liverpool a donc décidé de changer ses plans : il en a informé la Fifa et les autorités qatariennes. Pour finalement réserver dans un établissement plus en adéquation avec ses principes. Un geste qui honore le club de la Mersey. Et un sacré signal envoyé au Qatar, à trois ans maintenant de la Coupe du monde.

Les joueurs de Liverpool ont dominé les Belges de Genk (2-1), le 5 novembre 2019.
Les joueurs de Liverpool ont dominé les Belges de Genk (2-1), le 5 novembre 2019. (OLI SCARFF / AFP)