La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Le skieur belge Armand Marchant revient de loin

Armand Marchant a terminé 5e du slalom de Zagreb ce week-end. Il y a trois ans, ce skieur belge a été victime d'une grave chute. Sa carrière était apparemment terminée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Armand Marchant, skieur belge à Zagreb (Croatie), le 5 janvier 2020.
Armand Marchant, skieur belge à Zagreb (Croatie), le 5 janvier 2020. (DAMIR SENCAR / AFP)

Il s'appelle Armand Marchant, il a 22 ans et il est belge. Un skieur belge, ce n'est pas commun et il n'y a pas que ça qui n'est pas commun chez Armand Marchant. Le week-end du 4/5 janvier, il a obtenu le meilleur résultat de sa jeune carrière. Une 5e place dans le slalom de Zagreb, remporté par le français Clément Noël, en égalant au passage la meilleure performance jamais réalisée par un belge, c'était il y a 39 ans. Marchant n'a terminé qu'à 49 petits centièmes du vainqueur.

Le jeune skieur belge est à nouveau au départ du slalom, mercredi 8 janvier, en Italie, cette fois, à Madonna di Campiglio. Et c'est déjà une victoire pour Armand Marchant, en pleine renaissance. Le mot n'est pas trop fort. Il y a tout juste trois ans, à Adelboden, dans le mur final du slalom, le jeune belge a fait une très lourde chute, avec de graves conséquences, le genou totalement détruit. Ligaments croisés, interne, externe, plateau tibial, ménisque, tout y est passé. Une parenthèse de plus de 1 000 jours. Une carrière stoppée net et qui aurait dû en rester là. Le ski, c'était terminé. La priorité, c'était de marcher. Trois ans après, pourtant, après sept opérations, les douleurs qui vont avec, Armand Marchant est bien là, sur des skis, qui plus est en coupe du monde. Au mental. Avec 10 kilos de muscle en plus. Meilleur que jamais.

Armand Marchant, skieur belge à Zagreb (Croatie), le 5 janvier 2020.
Armand Marchant, skieur belge à Zagreb (Croatie), le 5 janvier 2020. (DAMIR SENCAR / AFP)