La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Le bouclier de Brennus en voit de toutes les couleurs depuis la finale du Top 14

Depuis qu'il a été remporté par Toulouse, le 15 juin dernier, le bouclier de Brennus est mis à rude épreuve. Planche de surf, palmarès revisité, les rouge et noir ne ménagent pas le précieux "morceau de bois".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Après leur victoire en finale du Top 14, les rugbymen du Stade toulousain transportent le chanteur Oli sur le bouclier de Brennus.
Après leur victoire en finale du Top 14, les rugbymen du Stade toulousain transportent le chanteur Oli sur le bouclier de Brennus. (ALAIN JOCARD / AFP)

Ce n'est pas simple d'être un bouclier de Brennus. Le trophée de champion de France de rugby en voit de toutes les couleurs depuis que le Stade toulousain l'a remporté, le 15 juin dernier. La coutume veut en effet que le club champion conserve le précieux objet pendant un an, jusqu'à ce qu'il soit remis en jeu.

Au-delà des projections de champagne le soir de la finale dans les entrailles du stade de France, le vénérable bouclier a, par exemple, également servi de planche de surf. C'est Romain Ntamack, le jeune ouvreur de 20 ans, qui a posté une vidéo dans laquelle on le voit, au bord de l'océan, jeter le bouclier à l'eau avant de tenter de parcourir quelques mètres dessus.

Autre déshonneur, une photo du bouclier qui a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux. Pour bien comprendre, il faut savoir que le nom de tous les champions de France de l'histoire est inscrit sur le trophée, il y est gravé patiemment chaque année, et ce depuis 1892. Et sur cette photo en question, du sparadrap recouvre les cinq années où Castres a remporté le championnat.

Une énorme rivalité existe entre les deux clubs et la photo n'amuse personne dans le Tarn. Non, vraiment, c'est un sacré sacerdoce d'être le bouclier de Brennus.

Après leur victoire en finale du Top 14, les rugbymen du Stade toulousain transportent le chanteur Oli sur le bouclier de Brennus.
Après leur victoire en finale du Top 14, les rugbymen du Stade toulousain transportent le chanteur Oli sur le bouclier de Brennus. (ALAIN JOCARD / AFP)