La médaille du jour, France info

La médaille du jour : contrairement aux apparences, Marion Bartoli a réussi son come-back

L'ex-numéro 1 du tennis français féminin met un terme à sa tentative de retour au plus haut niveau. Mais est-ce vraiment un échec ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marion Bartoli, joueuse de tennis, à Saint Brieuc (Finistère), le 27 mars 2018.
Marion Bartoli, joueuse de tennis, à Saint Brieuc (Finistère), le 27 mars 2018. (MAXPPP)

L'info est un peu passée inapercue avec le début de la Coupe du monde de foot
mais la joueuse de tennis Marion Bartoli a annoncé mercredi 13 juin qu'elle renonce à un retour au plus haut niveau"l'augmentation des doses d'entraînement", écrit-elle sur le réseau social Twitter, "provoque des douleurs à mon épaule droite." La fin d'un improbable come-back.

En décembre dernier Marion Bartoli avait surpris tout le monde en annonçant son retour cinq ans après son succès en finale à Wimbledon. Le discours très ambitieux de l'ex-numéro un française tranchait avec son physique. Bartoli, loin de son poids de forme, parlait tournoi du Grand Chelem, Fed cup, JO 2020 même. La folle aventure s'arrête donc là.

Est-ce vraiment un échec ?

Pour juger, faut-il regarder le but à atteindre : revenir au plus haut niveau ? Ou le chemin emprunté par Marion Bartoli ? Car la championne était claire dès le début :

"Je veux me prouver que je suis en vie." expliquait-elle il y a six mois. Marion Bartoli a non seulement eu la force de retrouver les courts mais aussi de dire ses faiblesses. Son interview au journal L'Equipe en janvier a marqué les esprits. Elle y racontait l'emprise de son ex-petit ami : "Tous les jours, il me disait que j'étais grosse...une fois que tu as mis le doigt dans l'engrenage ce n'est pas évident d'en sortir."  Parole rare.

On pense évidemment à une anorexie, elle parle de virus. Aujourd'hui Marion Bartoli rêve d'entraîner. On lui souhaite, elle a sans doute beaucoup de choses à transmettre.

Marion Bartoli, joueuse de tennis, à Saint Brieuc (Finistère), le 27 mars 2018.
Marion Bartoli, joueuse de tennis, à Saint Brieuc (Finistère), le 27 mars 2018. (MAXPPP)