L'invité de 8h30, France info

Prélèvement à la source : "Une réforme de tuyauterie qui va complexifier la vie des gens"

Geoffroy Didier, secrétaire général délégué des Républicains (LR), a estimé samedi sur franceinfo que le prélèvement à la source est un chantier "inutile".

Geoffroy Didier, secrétaire général délégué des Républicains invité de franceinfo le 8 septembre 2018.
Geoffroy Didier, secrétaire général délégué des Républicains invité de franceinfo le 8 septembre 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le prélèvement de l'impôt à la source est "un chantier inutile, il y en a bien d’autres que le gouvernement n’a visiblement pas le courage de mettre en œuvre", regrette sur franceinfo Geoffroy Didier, secrétaire général délégué des Républicains (LR).

Le prélèvement à la source va "complexifier la vie des gens"

Cette réforme, qui sera mise en place à partir du 1er janvier 2019, n'est pas "une réforme de fond, mais une réforme sur la manière de payer l’impôt, qui ne va pas baisser pour autant," poursuit Geoffroy Didier. Pour celui qui est aussi porte-parole LR, "il s’agit de demander aux contribuables de faire des avances à l’État et aux entreprises de faire le travail de Bercy."

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"Ce que les Français attendent aujourd’hui, ce sont de véritables réformes sur le fond, d’avoir le courage de baisser la dépense publique," poursuit Geoffroy Didier. "On n’en entend pas parler, on a uniquement cette propagande gouvernementale sur cette réforme de tuyauterie qui va complexifier la vie des gens à un moment où on a besoin de simplicité," conclut-il à ce sujet. 

Rémunérer les fonctionnaires au mérite

"J’aimerais qu’on arrête, à droite comme à gauche, de parler uniquement du nombre de fonctionnaires et surtout de leur réduction", a réagi Geoffroy Didier, interrogé sur l'annonce faite par Edouard Philippe d'une suppression de 4 500 postes de fonctionnaires en 2019.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"Ce que je voudrais, c'est qu’on les rémunère au mérite, qu’on les revalorise quand ils mettent en œuvre des missions difficiles, parfois dans des quartiers compliqués", a déclaré le secrétaire général délégué des Républicains. Il affirme qu'il n'était "pas d'accord" avec le programme présidentiel de François Fillon, qui prévoyait de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires. 

Sms de Laurent Wauquiez : "Je ne vois pas le problème"

Les accusations contre Laurent Wauquiez, soupçonné d’avoir utilisé un fichier régional pour récupérer les numéros de téléphone des lycéens afin de leur souhaiter une bonne rentrée par sms, n'ont "aucun intérêt", selon Geoffroy Didier. 

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"Je ne vois pas le problème", a réagi Geoffroy Didier. "Je suis assez surpris de voir à quel point des anecdotes peuvent autant susciter l’attention de certains journalistes au regard des problèmes que subissent un grand nombre de nos concitoyens", a-t-il déclaré.

Geoffroy Didier, secrétaire général délégué des Républicains invité de franceinfo le 8 septembre 2018.
Geoffroy Didier, secrétaire général délégué des Républicains invité de franceinfo le 8 septembre 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)