Cet article date de plus de dix ans.

N.Sarkozy : "Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts après les élections"

écouter
Le président-candidat a pris cet engagement ce matin car il estime qu'il a fait "ce qu'il fallait avant". Par ailleurs, Nicolas Sarkozy affirme avoir tout mis en œuvre "pour protéger les français de la crise".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

 

Policier tué à Chambéry

"En voyant les policiers, le malfrat qui conduisait le véhicule a foncé délibérément, délibérément, c'est un assassinat, sur l'un des policiers [...] Ca doit être une occasion pour nous tous de réfléchir aux dangers du métier de policier et de gendarme".

Nicolas Sarkozy trop optimiste sur la mobilisation en sa faveur ?  

"Je vois l'immensité du nombre de déplacements, les salles qui sont pleines [...] je vois que la mobilisation monte énormément"

Le dossier de la SERNAM

"Nous avons réussi à la faire reprendre par Geodis, qui est une filiale de la SNCF, ça va être 850 emplois sauvés".

La crise

"J'ai voulu tout faire pour protéger les Français de la crise [...] Je dis simplement aux Français : +vous avez une décision historique [...] est-ce que ce qui se passe aujourd'hui en Espagne et en Grèce pourrait se passer en France ?+  [...] Si nous recommençons à dépenser sans compter, si nous remettons en cause la réforme des retraites [...] pourquoi voulez vous que ce qui se passe chez les autres ne se passe pas chez nous ?"

Retraites

"Nous avons sauvé le régime des retraite [....] En 2017 ce sera équilibré".   

Impôts   

"Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts après les élections parce que nous avons fait que qu'il fallait avant". 

Pouvoir d'achat

"La France est le seul pays d'Europe où durant les quatre années de crise, le pouvoir d'achat a augmenté chaque année en moyenne de 1,5 % [...] Nous avons voulu donner des heures supplémentaires qui ont bénéficié à neuf millions de salariés".  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.