États-Unis : qui est Tucker Carlson, le présentateur vedette trumpiste, limogé par Fox News à 18 mois de la présidentielle américaine ?

L’intrus de l’actu donne chaque soir un coup de projecteur sur une personnalité qui aurait pu passer sous les radars de l’actualité.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 5 min
Tucker Carlson prend la parole lors des FOX Nation Patriot Awards 2022 au Hard Rock Live au Seminole Hard Rock Hotel & Casino Hollywood à Hollywood, en Floride, le 17 novembre 2022. (JASON KOERNER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)


Tucker Carlson était depuis 2016 le présentateur trumpiste controversé de Fox News. Grand promoteur des théories du complot, il faisait un carton chaque soir, rassemblant en moyenne 3,2 millions de téléspectateurs. Il avait défendu ardemment les émeutiers qui avaient envahi le Capitole pour protester contre l’élection de Joe Biden. Son éviction survient dans un contexte particulier. Il y a une semaine, Fox News, la chaîne de Rupert Murdoch avait accepté de payer pratiquement 800 millions de dollars au fabricant de machines de vote électronique Dominion pour s’éviter un procès en diffamation. Dominion accusée à l’antenne de Fox News d’avoir arrangé l’élection de Joe Biden en 2020. Au passage, la procédure avait révélé des messages dans lesquels Tucker Carlson incendiait sa propre chaîne et son patron, Rupert Murdoch.

Pas de possibilité de faire ses adieux

Lundi 24 avril, il a donc été limogé par un communiqué, sans possibilité de faire ses adieux. Il y en a un qui était bien désolé dès mardi matin, c’est Donald Trump sur News Max, autre chaîne conservatrice de son ami Christopher Ruddy. "Je suis choqué, surpris, assure Donald Trump. 

"C’était une personne super, et homme très bon, talentueux, très apprécié. Je ne sais pas si c’est un départ volontaire ou s’il a été viré. Mais il a été formidable en particulier avec moi durant toute cette dernière année !"

Donald Trump, réagissant à l'éviction de Tucker Carlson

sur News Max

Il faut dire qu’au moment de l’inculpation de Donald Trump il y a quelques semaines, il l’avait reçu et dénoncé une "une purge politique" tout en lui disant, "ce n’est probablement pas le meilleur moment de vous séparer de votre fusil d’assaut AR-15".

Tucker Carlson aura 54 ans dans quelques jours. Le moins qu’on puisse dire c’est que dans ses émissions ça remue, ça hurle même souvent, parfois de rire ! L’homme est né dans une famille très riche de Californie d’un père, Dick Carlson, ambassadeur des États-Unis aux Seychelles puis journaliste. Il a en revanche très peu connu sa mère, une artiste qui est partie s’installer en France quand il avait 6 ans. Son père se remarie avec une héritière du secteur agroalimentaire : donc grosse fortune. Il se dit qu’en sortant de l’université, Tucker Carlson tente sans succès, de rejoindre la CIA et devient finalement journaliste. Il officie d'abord en presse écrite sur, puis CNN en 2000 aux côtés de Robert Novak, avant d'atterir sur MSNBC de 2005 à 2008. Déjà star, il participe à l’émission Dancing with the Stars sur ABC en 2006. En 2009, il débarque chez Fox News avant d’obtenir cette émission quotidienne d’une heure en 2016 : le Tucker Carlson tonight.

Anti-vax, anti-masques, contre l'avortement et pour le port d'armes 


Éditorialement parlant, son positionnement est toujours assez clair et assumé ! Le jour de l’investiture de Joe Biden, il compare les démocrates à des chiens truffiers en faisant le bruit du cochon. Il est contre l’avortement, défend le port d’armes, pendant la période covid, il est antivax et anti-masques. Sur son site, il se présente comme "l’ennemi juré du mensonge", promettant de "poser les questions que les gens se posent - et d’exiger des réponses". Dans tous les cas, il fait rarement dans la nuance. Notamment lorsqu’il décide de congédier une invitée femme qui l’agace. "Ok, on s'arrête-là, vous devriez vous cantonner aux talons hauts, vous êtes meilleurs pour ça", lance ainsi dans une des ses émissions Tucker Carlson. Cela ne laisse personne indifférent. On adore ou on déteste, comme en témoignent ces américains interrogés par une équipe de France Info canal 27.  "Il a vachement de charisme, il est direct et ne cache pas la vérité... C'est un horrible porc misogyne, c'est le diable incarné." 

Tucker Carlson n’a jamais franchi le pas de la politique mais avant de savoir que Donald Trump se représenterait, certaines voix l’imaginaient être le candidat conservateur pour 2024. Avec ses positionnements décomplexés sur le "grand remplacement" d’une population blanche supplantée par une population immigrée. Et les mêmes positionnements que l’ancien Président sur les questions internationales, le même soutien à la Russie notamment. Économiquement, pour Fox News, c'est un pari risqué, l'action perdait plus de 4% à Wall Street mardi après-midi. Pour le camp conservateur, non plus, ce limogeage n'est pas une bonne nouvelle. Parmi les très nombreuses réactions y compris en France sur Twitter, Florian Philippot a posté ceci : "il y a trois jours Tucker Carlson a dénoncé sur Fox news la corruption des médias et gouvernements par les labos. Toutes les saloperies de covidistes ont été imposées aux peuples. Depuis : viré ! Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, c’est trop tard, la vérité les emportera tous !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.