L'interview politique, France info

"Nous avons eu tort de baisser le nombre de policiers" affirme Geoffroy Didier

Invité ce mercredi matin de France Info, Geoffroy Didier, le délégué national Les Républicains, a réagi aux nouvelles informations sur la fusillade à Marseille en prononçant un mea culpa sur la politique de la droite en matière de sécurité pendant me quinquennat de Nicolas Sarkozy.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "Je suis frappé par l'indigence des réponses de l'Etat  et par ces autorités politiques qui sont stupéfiés et comme prostrés devant tous ces règlements de compte qui souillent impunément cette belle ville de Marseille " a déclaré Geoffroy Didier. Mais le délégué national Les Républicains est allé plus loin que la critique classique du gouvernement. "Il y a des urgences nationales. Quand est-ce qu'on va se décider à soutenir les policiers qui vont dans les quartiers les plus difficiles. Et j'estime que nous avons eu tort, lors du dernier quinquennat, de baisser le nombre de policiers. Ça été une erreur. Je dis ce que je pense et il va falloir vous y habituer. J'ajoute aussi que ce n'est pas le parti socialiste et le gouvernement qui va nous donner des leçons en la matière. Les 35H dans la police ont fait en sorte qu'il y a une réduction de 8000 policiers aujourd'hui sur le terrain".

Pour Geoffroy Didier, "l'autre urgence nationale c'est la certitude de la sanction. Il faut changer la loi Taubira qui ne va pas et  construire des prisons précisément pour qu'elles soient plus humaines et moins criminogènes". 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)