L'interview politique, France info

NKM : la déclaration de Benzema "est absolument scandaleuse"

Karim Benzema a déclaré, dans une interview, que s'il n'est pas sélectionné pour l'Euro c'est parce que Didier Deschamps "a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France". "Cette déclaration est absolument scandaleuse. C'est inacceptable", a réagi mercredi sur France Info Nathalie Kosciusko-Morizet, députée et présidente Les Républicains au Conseil de Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Dix jours avant l'Euro de foot, Karim Benzema a déclaré mercredi dans une interview que s'il n'est pas sélectionné dans l'équipe de France c'est parce que Didier Deschamps "a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France". "Cette déclaration est absolument scandaleuse. C'est inacceptable ", a réagi sur France Info, Nathalie Kosciusko-Morizet, déutée et présidente Les Républicains au Conseil de Paris.

"La question de la discrimination et du racisme sont des sujets sérieux et n'ont pas à être instrumentalisés dans un conflit personnel. On voit bien ce qu'il se passe. Il est mécontent, il cherche des arguments, alors il trouve les pires. Le sélectionneur et l'entraîneur ne sont pas susceptibles d'être accusés de racisme. C'est très médiocre ", a-t-elle ajouté.

Nathalie Kosciusko-Morizet ne voit pas la partie raciste de la France "dans le conflit entre Benzema et Deschamps ."

Affaire Baupin : un politique ne peut pas "se cacher derrière des arguments exclusivement politiques "

Le député Denis Baupin a répondu, pour la première fois, aux accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles dans l'Obs . "Je ne me considère pas comme le DSK des Verts", dit-il, parlant de jeux de séduction entre adultes consentants et de "règlements de comptes politique".

Face aux accusations, certains demandent sa démission de son poste de député. Sur France Info, Nathalie Kosciusko-Morizet a déclaré mercredi que "par principe", elle "ne veut pas appeler à la démission des uns et des autres ."

Mais selon la députée, "il ne me semble pas qu'un politique puisse se cacher derrière des arguments exclusivement juridiques. On entend ici ou là, il y a prescription ". "La question du délai de prescription mériterait d'être posée, on l'a posée avec d'autres femmes politiques dans une tribune récemment. Trois ans, c'est très court parce que ça ne tient pas compte d'un élément psychologique important qui est celui de la honte ", a ajouté la candidate à la primaire de la droite.

Nathalie Kosciusko-Morizet a aussi dénoncé un "climat sexiste. C'est les propos déplacés, une espèce de permissivité, de laxisme dans la parole qui d'ailleurs n'est pas particulier au monde politique ."

Euro 2016 : NKM a des "inquiétudes sur la manière dont est organisée la fan zone parisienne "

Pour l'Euro de football, qui débute le 10 juin, de nombreuses fans zones vont être mises en place en France. A Paris, ce sera sur le Champ-de-Mars. Compte-tenu de la menace terroriste, leur sécurité est un enjeu important. "Au groupe Les Républicains, au Conseil de Paris, on a quelques inquiétudes sur la manière dont est organisée la fan zone parisienne. Je parle précisément de celle qui est au Champ-de-Mars ", a expliqué mercredi sur France Info, Nathalie Kosciusko-Morizet, présidente du groupe. François Fillon souhaite qu'elle soit interdite. "C'est ce que nous avons demandé au Conseil de Paris ", a ajouté la député.

"Le Champ-de-Mars, c'est entre la Tour Eiffel et l'Ecole militaire. C'est très symbolique. On imagine la puissance symbolique que cela peut représenter pour les terroristes. C'est un endroit difficile à sécuriser parce que c'est ouvert sur quatre côtés. Le dispositif de sécurité nous semble léger ", a déclaré la candidate à la primaire de la droite.

Un camp pour les migrants à Paris : "Pour se prononcer, il faut savoir ce que c'est et qui serait accueilli "

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé mardi la création prochaine d'un camp humanitaire pour les migrants dans la capitale. "Je trouve utile qu'il puisse y avoir des initiatives d'accueil, cela fait des mois que nous demandons, au Conseil de Paris, à ce qu'on ne laisse pas s'installer des campements sauvages ici ou là et à ce que la mairie de Paris prenne des initiatives ," a réagi mercredi Nathalie Kosciusko-Morizet.

"Depuis plusieurs mois déjà, j'ai appelé à ce que l'on revienne à l'essence du droit d'asile ", a-t-elle ajouté. Mais "pour se prononcer sur le projet lui-même, il faut savoir ce que c'est. On ne connaît pas le lieu, les conditions d'accueil et qui serait accueilli ." Elle a toutefois estimé que la maire de Paris "prend cette initiative dans le dos du ministère de l'Intérieur " alors que "la question des réfugiés c'est une question trop grave pour être instrumentalisée ".

"La situation actuelle est indigne, ce sont des centaines de personnes qui se noient régulièrement en essayant de traverser la Méditerranée pour venir chez nous. C'est une indignité qui touche l'Europe dans son ensemble. L'Europe n'a pas réussi à prendre les mesures qu'il fallait ", a jugé la candidate à la primaire de la droite.

"J'aimerais que cette fin de mandat ne soit pas l'occasion de guerres civiles au sein de la gauche "

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron va devoir payer l'ISF de façon rétroactive, des vérifications menées par le fisc ont conduit à réévaluer le patrimoine de son couple. "J'aimerais que cette fin de mandat ne soit pas l'occasion de guerres civiles au sein de la gauche, et je le dis aussi au sein de la droite ," a réagi la candidate à la primaire de la droite.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)