L'interview politique, France info

Guillaume Larrivé : "Ce texte sur l'état d'urgence, ce sont des rustines juridiques"

Guillaume Larrivé, député de l'Yonne et porte-parole du parti Les Républicains, était l'invité de France Info jeudi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une semaine après l'attentat de Nice, le texte qui prolonge l'état d'urgence doit être entériné jeudi par le Parlement. Guillaume Larrivé, député de l’Yonne et porte-parole du parti Les Républicains, a indiqué sur France Info qu'il va "voter à midi le texte sur l'état d'urgence " mais que "ce texte sur l'état d'urgence, ce sont des rustines juridiques ". Mais il a précisé que Les Républicains ne veulent "pas faire de la communication. Nous ne voulons pas voter des lois pour voter des lois. Nous voulons que l'action soit efficace".

Guillaume Larrivé a dénoncé "une véritable lâcheté face à la délinquance de droit commun". "Le désarmement pénal de ces dernières années a nourri les actions terroristes qui sont commises par des hybrides mi délinquants, mi islamistes. Il faut vraiment réarmer en toute urgence", a-t-il demandé.

Pour député de l'Yonne, "l'état de droit n'est pas l'état de faiblesse. Je soutiens cette idée simple que les individus, sur lesquels pèsent des soupçons très fort s'agissant de la menace qu'ils représentent pour la sécurité nationale, parfaitement connus des services de renseignements, doivent être mis hors d'état de nuire avant qu'ils passent à l'acte. Nous avons proposé la création de centres de rétention anti-terroristes sous le contrôle des juges, dans le cadre de l'état de droit. C'est une faute politique du Parti socialiste, de Manuel Valls, du président de la République, d'avoir refusé cela."

Le porte-parole des Républicains a précisé que les élus ont "le devoir de protéger les Français. Il faut rompre avec la naïveté des autorités actuelles concernant le chaos migratoire. En 2016, il y a eu 241.000 entrées de clandestins via la Méditerranée. L'immigration massive est tolérée et parfois encouragée par le gouvernement."

Sur les circonstances de l'attentat de Nice, Guillaume Larrivé a indiqué que le parti Les Républicains a "demandé dès lundi, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, à ce que toute la lumière soit faite sur l'attentat de Nice, et les conditions dans lesquelles le gouvernement a pu ou n'a pas pu assurer le dispositif de sécurité à Nice. Sans doute faudra-t-il qu'une mission d'enquête parlementaire fasse toute la lumière sur ces faits. Les Français ont droit à la vérité et notre démocratie a le devoir d'apporter la vérité."

Primaire: "Il est nécessaire que N. Sarkozy soit engagé pleinement " car "il est le meilleur capitaine "

À deux mois du lancement de la campagne officielle de la primaire à droite,  Guillaume Larrivé a apporté de nouveau son soutien à Nicolas Sarkozy. Même si "le temps de la primaire n'est pas venu. Je suis de ceux qui pensent qu'il est nécessaire que Nicolas Sarkozy soit engagé pleinement dans cette grande bataille de la France car il est le meilleur capitaine ", a déclaré le député. "Il est notamment un capitaine dans la tempête. Lorsque le vent souffle très fort, on a besoin d'avoir à la tête de l'Etat quelqu'un qui a du leadership, de l'énergie et qui sait prendre aussi des initiatives internationales ", a-t-il poursuivi.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)