L'interview politique, France info

Cécile Duflot : "Le budget de préventions des risques hydrauliques" a diminué de "40%"

Invitée de France Info ce lundi, Cécilé Duflot a regretté que "le budget de préventions des risques hydrauliques" ait diminué de 40% en 4 ans.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Alors que les risques d'inondations sont de plus en plus réels, Cécile Duflot, députée écologiste de Paris, a regretté ce lundi matin sur France Info que "le budget des préventions des risques hydrauliques " ait diminué de "40% "

"Ce qui est paradoxal, c'est qu'entre 2012 et 2016 le budget des préventions des risques hydrauliques diminuait de 40 %. Le président a fait le lien direct avec le dérèglement climatique, il n'a pas complètement tort car c'est sans doute probable, sauf qu'en matière d'écologie, on est dans les grands discours et dans les tout petits moyens et c'est l'inverse qui faut faire. Moins de discours et davantage de moyens ", a-t-elle regretté.

"Ce qui nous arrive, et on rentre totalement dans une lecture écologiste des évènements, c'est que les pluies violentes s'associent à une imperméabilisation des sols. Quand on construit des parkings, quand on urbanise de façon massive, quand on fait disparaitre des terres qui absorbent, on remplace des éponges par des toiles cirées. Ce qui fait que la crue est plus importante, plus brutale, c'est un des éléments de l'aggravation des conséquences, c'est la brutalité de la crue donc des inondations " a-t-elle ajouté.

Cécile Duflot a regretté qu'"on ne se donne pas les moyens ni de prévenir, ni d'étudier aujourd'hui. Très concrètement, il y a une nécessité de changer de braquet et de politique en matière d'écologie ".

La défense de Denis Baupin : "Ridicule" pour Cécile Duflot

Dans le cadre de l'affaire Baupin, Cécile Duflot, a annoncé qu'elle avait témoigné "à la brigade de répression de la délinquance contre la personne " dans le cadre de l'affaire Denis Baupin, alors que trois plaintes ont été déposées contre lui pour harcèlement sexuel. 

"J'ai été conviée à témoigner à la brigade de répression de la délinquance sur la personne, et j'y suis allée. J'ai fait ce que j'estime être mon devoir de citoyenne ", a-t-elle expliqué.

Elle a jugé "ridicule " la défense  du député Denis Baupin qui se dit victime d'un règlement de compte politique.  Doit-il démissionner de son mandat à l'Assemblée nationale ? Cécile Duflot dit que "c'est de sa responsabilité. C'est lui qui est face à lui-même ".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)