L'invité éco, France info

Sonia Arrouas, représentante des tribunaux de commerce, salue la bonne "résistance" des entreprises

Selon la présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France, malgré la crise, les défaillances d'entreprise restent contenues. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sonia Arrouas, présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France, était l\'invitée éco de franceinfo jeudi 15 avril.
Sonia Arrouas, présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France, était l'invitée éco de franceinfo jeudi 15 avril. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Les faillites augmentent-elles à nouveau ? Non, selon Sonia Arrouas, la voix des tribunaux de commerce, qui préside la Conférence générale des juges consulaires de France, et invitée éco de franceinfo jeudi 15 avril. Selon elle, après plus d’un an de pandémie de Covid-19, "beaucoup d’entreprises résistent".

Selon une étude du cabinet Altares, le nombre de défaillances d’entreprises est récemment reparti à la hausse, alors qu’il avait chuté en 2020 (-39%, selon la Banque de France), notamment grâce aux aides publiques. Mais la représentante des tribunaux de commerce fait un constat totalement différent. "Nous pensons qu’il n’y aura pas de déferlante de défaillances", explique Sonia Arrouas. Dans le tribunal de commerce d’Evry, que je préside, la baisse est de 47% par rapport à l’an dernier" Elle insiste : "Aucun président de tribunal" ne voit de flambée "pour le moment".

Des solutions "adaptées" existent

Faut-il annuler une partie de la dette des entreprises ? Bercy l'envisage au cas par cas. Le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, dit préparer un dispositif "sur mesure" qui sera présenté dans quelques semaines, pour des entreprises confrontées à un mur de dettes.

Selon Sonia Arrouas, les dispositifs actuels permettent déjà de répondre aux difficultés : "Nous avons des solutions adaptées. La seule chose qu’on demande aux chefs d’entreprise, c’est d’anticiper et de venir nous voir tôtDès qu’ils commencent à avoir des difficultés, par exemple de paiement de loyers, de réduction du nombre de clients, il faut qu’ils viennent voir le président du tribunal de commerce, pour trouver des solutions avant qu’il ne soit trop tard."  

Retrouvez l'intégralité de l'émission :

Sonia Arrouas, présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France, était l\'invitée éco de franceinfo jeudi 15 avril.
Sonia Arrouas, présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France, était l'invitée éco de franceinfo jeudi 15 avril. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)