L'interview éco, France info

RoundUp : Monsanto dit "non" à Ségolène Royal

La ministre de l’Ecologie veut interdire dès l’an prochain la vente en libre-service de cet herbicide très utilisé et très critiqué. Mais sur France Info, le directeur général de Monsanto France, Didier Charrier, annonce qu’il s’y oppose. Selon lui, "aucune raison légitime ne justifie cette décision".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Selon Didier Charrier, "les discussions sont en cours pour une mise en œuvre potentielle de la vente sous clé, au comptoir, et plus en libre-service, de l’ensemble des produits jardin à compter du 1er janvier 2018". Pour le directeur général de Monsanto France, "rien ne justifie l’empressement" de la ministre de l’Ecologie.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)