L'invité éco, France info

Réforme des retraites : "Réaliser un chantier à 64 ans, c’est compliqué"

Pour réformer les retraites, la Fédération française du bâtiment recommande de prendre en compte la durée de cotisation. Selon son président, Jacques Chanut, il faut être "réaliste".

Jacques Chanut (Fédération du bâtiment) invité de franceinfo le 28 août 2019
Jacques Chanut (Fédération du bâtiment) invité de franceinfo le 28 août 2019 (RADIO FRANCE)

La réforme des retraites crée des remous. Le Medef met en garde le gouvernement. Pour son président, Geoffroy Roux de Bezieux, "il est indispensable de bouger le paramètre de l’âge" de départ, autrement dit de le relever.

Cet été, le rapport Delevoye sur les retraites recommandait de créer un "âge pivot" de départ à 64 ans. Une bonne mesure, pour le Medef.

Pas d’"âge pivot" pour un maçon  

Invité de franceinfo, Jacques Chanut, le président de la puissante Fédération du bâtiment, marque sa différence. Il défend "un mix entre un âge pivot de départ à la retraite mais aussi un nombre d’années de cotisation". Pourquoi ? Car "dans notre secteur, dit-il, beaucoup de compagnons sont passés par l’apprentissage et attaquent à 16 ans. Physiquement, réaliser un certain nombre de chantiers à 63 ou 64 ans, c’est compliqué. Il faut être réaliste (…) Pour des métiers physiquement difficiles, il faut partir un petit peu plus tôt".  

RADIO FRANCE

Des règles différentes pour des métiers différents

"Entre un maçon et un comptable dans une même entreprise, on peut traiter les choses différemment en termes de retraite", explique Jacques Chanut. "Dans le bâtiment, dit-il, nous n’avons aucun dogme. Il faut différencier les gens sur les chantiers et les gens dans les bureaux".  

Si le président du Medef défend un relèvement de l’âge de départ, le chef de l’Etat parle maintenant de maintenir un autre critère, la durée de cotisation. "Je suis pour une position mixte entre les deux, explique Jacques Chanut. Inventons un système qui prend en compte le nombre d’années travaillées et aussi un âge pivot pour que ceux qui sont physiquement en capacité de le faire puissent permettre l’équilibre des comptes".        

Jacques Chanut (Fédération du bâtiment) invité de franceinfo le 28 août 2019
Jacques Chanut (Fédération du bâtiment) invité de franceinfo le 28 août 2019 (RADIO FRANCE)