L'invité éco, France info

Réforme des retraites : le secrétaire général de FO Yves Veyrier veut que "tous les salariés du secteur privé soient dans la grève"

Le dirigeant syndical appelle "tous les salariés" à se mobiliser vendredi, contre la réforme des retraites. Il considère avoir obtenu des "concessions" du gouvernement et défend "le droit de manifester".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le secrétaire général de Force Ouvrière Yves Veyrier était l\'invité éco du jeudi 23 janvier 2020 (capture écran).
Le secrétaire général de Force Ouvrière Yves Veyrier était l'invité éco du jeudi 23 janvier 2020 (capture écran). (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

C’est une étape importante. La réforme des retraites, toujours très contestée, sera présentée vendredi 24 janvier en Conseil des ministres. De son côté, l’intersyndicale appelle à une nouvelle journée d’action interprofessionnelle, la septième depuis le début du mouvement. Invité éco de franceinfo, Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière, souhaite "que tous les salariés du secteur privé (…) soient ce vendredi dans la grève à chaque fois qu’ils le peuvent, et dans les manifestations".

FO considère avoir obtenu des "concessions"

Depuis le 5 décembre 2019, le syndicat réclame le retrait pur et simple du projet mais qu’a-t-il obtenu ? Des "concessions", selon Yves Veyrier, qui cite "le recul à la génération 1975 du régime lui-même" et des "dispositions spécifiques" pour plusieurs secteurs d’activité.

Le secrétaire général de Force Ouvrière demande au gouvernement d’aller plus loin : "On peut améliorer un certain nombre de dispositions. Par exemple sur le minimum de pension (…) qu’on le mette tout de suite à 85% du SMIC. Nous revendiquons qu’il soit au niveau du SMIC, et que le SMIC lui-même soit augmenté."

"Il faut cesser de stigmatiser le droit de manifester"

Ce vendredi, la manifestation parisienne doit s’achever place de la Concorde, entre l’Élysée et l’Assemblée nationale. La préfecture de police en appelle à la "responsabilité de chacun". Yves Veyrier justifie ce choix. "Il y a une forme de symbolique", explique le leader syndical. On veut signifier que [face à] cette accélération, cette obstination du gouvernement, la nôtre est aussi forte".

Redoute-t-il des violences ? Le secrétaire général de FO met en avant le déroulement des dernières manifestations syndicales. Selon Yves Veyrier, "les manifestations à l'initiative des organisations syndicales, qui ont rassemblé des centaines de milliers de salariés tout au long du mois et demi et qui vient de s'écouler n'ont pas donné lieu, à des débordements ou violences de la part des manifestants".

Le secrétaire général de FO ajoute que "tout le monde a d'ailleurs salué la manière dont ça s'est passé. Les dernières manifestations qui ont eu lieu se sont passées dans le calme absolu (…) Il faut cesser de stigmatiser le droit de manifester, le droit de grève, qui est un droit démocratique et républicain".

Le secrétaire général de Force Ouvrière Yves Veyrier était l\'invité éco du jeudi 23 janvier 2020 (capture écran).
Le secrétaire général de Force Ouvrière Yves Veyrier était l'invité éco du jeudi 23 janvier 2020 (capture écran). (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)