L'interview éco, France info

Mutuelles : "Nous modérons nos augmentations de tarifs", assure Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Mederic Humanis

Les deux groupes mutualistes se rapprochent pour créer le numéro un de l’assurance collective, couvrant 10 millions d’assurés. En limitant les hausses de tarifs, promet le directeur général du nouvel ensemble.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Mederic Humanis, le 7 janvier 2019 sur franceinfo.
 Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Mederic Humanis, le 7 janvier 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Ensemble, ils créent un géant de la protection sociale. Malakoff Mederic et Humanis se rapprochent. Ensemble, ils deviennent le numéro un de l’assurance collective en France. Présents notamment dans le domaine de la santé - ils couvrent 10 millions d’assurés -, ils assurent aussi des prestations pour les caisses de retraite complémentaires (15 millions de personnes). À eux deux, Malakoff Mederic et Humanis pèsent plus de six milliards de chiffre d’affaires. Mais ce rapprochement est-il intéressant pour leurs clients ? "Oui, dit Thomas Saunier, directeur général du nouveau groupe, parce que cela va permettre plus d’investissements, dans les services, l’expérience client. Et dans nos engagements sociaux et sociétaux, puisque nous sommes à but non lucratif : plus de 150 millions sont consacrés chaque année à nos clients »

Des tarifs en hausse... mais moins que les dépenses de santé  

Les tarifs vont-ils baisser pour la couverture santé ? Au mois de décembre, en plein mouvement des "gilets jaunes", le chef de l’État a demandé aux mutuelles de geler leurs tarifs pour l’année 2019. Impossible, selon Thomas Saunier : "Les dépenses de santé augmentent, et nous avons à subir cette augmentation". Mais le patron du nouvel ensemble annonce qu’il a mis en place un fonds social de cinq millions d’euros pour les contrats individuels des foyers qui ont moins de 2 000 euros de revenus". Pour les autres, il y aura bien une augmentation : "La dérive des dépenses de santé est de 2,5%. Nous, l’augmentation que l’on a fait passer, c’est 1,9%. Donc on n’a fait moins passer en augmentation que la dérive des dépenses de santé".  Les mutuelles sont souvent pointées du doigt pour leurs frais de gestion. Pour Thomas Saunier, c’est une vraie question :"En rapprochant Malakoff Mederic et Humanis, nous allons faire des gains de productivité. Nos frais généraux sont déjà de trois points inférieurs à la moyenne, à 17% pour les frais de santé".

 Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Mederic Humanis, le 7 janvier 2019 sur franceinfo.
 Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Mederic Humanis, le 7 janvier 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)