L'interview éco, France info

Marc Simoncini (Sensee): "Le marché des lunettes est opaque"

Le fondateur de Meetic veut concurrencer les opticiens traditionnels. Avec sa marque Sensee, qui était déjà présente sur internet, il ouvre à présent des boutiques. Son engagement : des montures à moins de 50 euros, fabriquées en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Toutes les montures, fabriquées dans le Jura, sont vendues 49 euros, alors que "ce sont des montures vendues 200 euros en moyenne chez un opticien" , selon Marc Simoncini qui dénonce "un marché extrêmement opaque" . L’entrepreneur estime que son pari est "risqué" . Il compte sur des volumes importants pour dégager des bénéfices.

 

Avec son fonds d’investissement Jaïna Capital, Marc Simoncini est aussi un des plus gros investisseurs dans les start-ups hexagonales. Emmanuel Macron vient d’annoncer qu’il envisageait "des fonds de pension à la française" . L’idée : canaliser l’épargne "vers le financement de l’économie réelle" , en particulier des jeunes entreprises du monde numérique. Pour Marc Simoncini, "un afflux d’argent frais dans cet écosystème serait forcément une bonne chose" .

 

Y a-t-il aujourd’hui une bulle numérique, comme il y a eu une bulle internet il y a quinze ans ? "C’est beaucoup moins risqué" , selon le fondateur de Meetic, car, depuis, "on a vu depuis les modèles qui fonctionnent"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)