L'invité éco, France info

L'OMC autorise l'Europe à taxer les produits américains : "Nous disons aux Américains : trouvons une solution à l’amiable", réagit Franck Riester

Le ministre en charge de Commerce extérieur était "l'invité éco" de franceinfo mardi 13 octobre. Il réagit à la décision de l'OMC qui autorise l'Europe à imposer aux États-Unis 4 milliards d'euros de taxes douanières nouvelles sur des produits américains. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l\'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l\'Attractivité, le 13 octobre 2020. 
Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, le 13 octobre 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

L'Organisation mondiale du commerce vient d'autoriser l'Union européenne à imposer des droits de douane de 4 milliards de dollars (près de 3,5 milliards d'euros) sur des produits importés des États-Unis. Le feu vert de l'OMC, annoncé mardi 13 octobre, est un geste de plus contre les aides publiques accordés à l'avionneur américain Boeing. Un contentieux vieux de 15 ans. Aujourd'hui, Bruxelles appelle à un accord négocié avec les États-Unis.

"Invité éco" de franceinfo, le ministre en charge de Commerce extérieur, Franck Riester, réagit à cette décision de l'OMC. "C'est conforme à ce qui avait déjà été déclaré, c'est à dire d'autoriser, à termes, l'Union européenne à mettre des barrières tarifaires pour les pratiques d'aides non autorisées, par les États-Unis, à Boeing. Ce que nous ne savions pas c'était le montant", explique-t-il. Ces droits de douane "vont permettre finalement de faire respecter l'Union européenne et, on l'espère, faire changer les États-Unis dans leur politique de surenchère tarifaire", poursuit-il.

"Supprimez les tarifs que nous estimons illégitimes" 

"Je rappelle que les États-Unis, alors même que Airbus s'est mis en conformité avec l'OMC, continuent d'appliquer des tarifs douaniers sur les produits français et européens, je pense par exemple au vin, à hauteur de 7 milliards de dollars, souligne Franck Riester. Donc ce que nous disons aux Américains trouvons un accord, trouvons une solution à l'amiable, supprimez les tarifs que nous estimons illégitimes et que vous appliquez à nos produits, et nous n'appliquerons pas les taxes."

Quels produits la France va-t-elle proposer à Bruxelles ? Faut-il aller au clash avec Trump à la veille de l’élection présidentielle US ? Quelles conséquences peut avoir le regain de Covid-19 sur la balance commerciale de la France ?...

Voir l'intégralité de "l'invité éco" du 13 octobre : 

Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l\'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l\'Attractivité, le 13 octobre 2020. 
Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, le 13 octobre 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)