L'invité éco, France info

Gaspillage alimentaire : "Un tiers de ce qui est produit sur la planète est jeté", s'insurge la créatrice de l'application "Too good to go"

Lucie Basch est l'invitée de l'interview éco d'Emmanuel Cugny.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Lucie Basch, créatrice de l\'application \"Tout good to go\", le 25 octobre 2018 sur franceinfo. 
Lucie Basch, créatrice de l'application "Tout good to go", le 25 octobre 2018 sur franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Un tiers de ce qui est produit sur la planète est jeté à la poubelle", s'est insurgée sur franceinfo jeudi 25 octobre Lucie Basch, qui a créé en 2016 l'application "Tout good to go", destinée à réduire le gaspillage alimentaire. L'application mobile relie les commerçants du quartier (boulangerie, primeur, supermarché) et les habitants, qui vont pouvoir passer au moment de la fermeture, au moment où le commerçant s'apprête à jeter ses produits et les récupérer, pour un prix inférieur au prix de vente initial. 4 500 commerçants partout en France sont présents sur cette application. Lucie Basch estime que nous sommes "tous impliqués dans ce scandale alimentaire".

franceinfo : Les chiffres du gaspillage alimentaire sont impressionnants

Lucie Basch : Un tiers de ce qui est produit sur la planète est jeté à la poubelle, donc il y a clairement du boulot. En France c'est 10 millions de tonnes chaque année. Chaque seconde, c'est à peu près 370 kilos qui partent à la poubelle. On est tous impliqués dans ce scandale alimentaire, à toutes les étapes de la chaîne : la production, la distribution, la consommation et les transformateurs, tous nous sommes impliqués et on peut vraiment agir pour réduire ce gaspillage alimentaire.

Qu'est-ce qui est le plus jeté ?

Il y a les fruits et légumes, qui restent de temps en temps sur le champ du producteur, parce qu'ils ne rentrent pas dans les standards que l'industrie veut aujourd'hui. Le consommateur produit, lui, 30% du gaspillage alimentaire, à cause de dates de péremption, de produits qui ont une petite tache. Et en transformation, dès qu'il y a un petit problème de packaging, on va préférer jeter le produit à la poubelle.

Pensez-vous qu'il faille légiférer, peut-être au niveau européen ?

Oui tout à fait, je pense que c'est au niveau européen qu'il faut agir, il faut faire changer les masses. Le consommateur a un énorme pouvoir, d'être exigeant sur le gaspillage alimentaire, mais derrière, il faut aussi faire bouger les lois, pour avoir un impact en profondeur sur toutes les strates de la chaîne alimentaire.

Lucie Basch, créatrice de l\'application \"Tout good to go\", le 25 octobre 2018 sur franceinfo. 
Lucie Basch, créatrice de l'application "Tout good to go", le 25 octobre 2018 sur franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)